Home Economie Programme d’actions du gouvernement 2016-2021 : Les opérateurs économiques s’approprient le contenu

Programme d’actions du gouvernement 2016-2021 : Les opérateurs économiques s’approprient le contenu

La communauté nationale des affaires a été mobilisée, vendredi 03février 2017,à la Ccibautour d’une séance d’internalisation et d’appropriation du Programme d’actions du gouvernement 2016-2021. Une assise initiée par l’institution consulaire et au cours de laquelle les membres du gouvernement ont permis aux opérateurs économiques de cerner les opportunités et contributions du secteur privé. La séance a été présidée par le ministre d’Etat, Pascal Koupaki.

La Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Ccib) adhère et soutient le Programme d’actions du gouvernement. C’est d’ailleurs ce qui motive l’organisation de la présente séance d’internalisation et d’appropriation. Les partenaires privés comptant pour 61% dans la mise en œuvre du PAG, il était important que les opérateurs économiques en cernent les différents contours. « PAG :opportunités et contributions du secteur privé », c’est le thème autour duquel se sont articulés les échanges entre les chefs d’entreprises et les membres du gouvernement.

Prenant la parole, le Président de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Ccib), Jean-Baptiste Satchivi s’est réjoui de la vision du gouvernement plaçant le secteur privé au cœur de toutes les préoccupations de développement notamment du PAG. De ce fait, l’internalisation et l’appropriation dudit programme par les hommes d’affaires  s’avère impératif, selon ses dires. « L’objectif de la présente séance est de permettre aux acteurs du secteur privé de cerner avec précision les opportunités et de comprendre davantage leurs contributions à la mise en œuvre du PAG », poursuivit-il. Tout en réitérant l’ambition de sa mandature de faire de la Ccib, une institution forte au service des entreprises à travers des réformes profondes, Jean-Baptiste Satchivi a exhorté les opérateurs économiques à accompagner l’Exécutif dans la transformation structurelle de l’économie nationale. A sa suite, l’assistant du Coordonnateur du Bureau  d’analyses et d’investigations a contextualisé l’élaboration du Programme avec une maitrise, au départ, de la situation courante. A l’en croire, tout est parti d’un diagnostic approfondi de tous les secteurs pour aboutir à des orientations stratégiques. Il s’agit de relancer de manière durable le développement économique et social du Bénin, fera-t-il savoir. D’un coût global estimé à 9039 milliards, le PAG regroupe au total 299 projets dont 45 phares et offre plus de 500 000 emplois. Un rêve dont la concrétisation nécessite des investissements du secteur privé et un cadre conséquent de partenariat public-privé, a souligné le ministre Pascal irénée Koupaki. Il a, par ailleurs, salué l’initiative de l’institution consulaire et invité à une mobilisation générale du  secteur privé autour du PAG.

Aziz BADAROU

Matin Libre

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here