Home International Affaire Wagner: après la France, l’Estonie menace le Mali

Affaire Wagner: après la France, l’Estonie menace le Mali

En crise avec la France, le Mali peut compter sur l'Algérie
En crise avec la France, le Mali peut compter sur l'Algérie

Le ministre estonien de la Défense Kalle Laanet, a indiqué que son pays l’Estonie, retirera ses troupes servant au Mali si le gouvernement local décide de commencer à travailler avec la société militaire privée russe Wagner Group et autorise ses mercenaires à entrer dans le pays.

Les pressions se poursuivent pour tenter d’empêcher le Mali de collaborer avec le groupe Russe Wagner dans le cadre de la sécurité et de la défense du pays. Après les menaces de la France, de l’Union européenne, de la CEDEAO, c’est au tour de l’Estonie de menacer de rapatrier ses soldats du pays si Wagner fait son entrée.  « Je suis convaincu que s’il y a un accord de coopération avec le groupe Wagner et que l’armée privée de Wagner commencera à opérer au Mali, le contingent estonien partira », a déclaré le ministre estonien de la défense Laanet, mercredi.

En réponse aux projets de la France de réduire sa capacité de mission au Mali, la junte militaire au pouvoir a annoncé son intention d’embaucher la société mercenaire russe Wagner Group pour former ses soldats et protéger les hauts responsables de l’État. Selon le responsable estonien, il appartenait à Paris de décider d’une éventuelle coopération de mercenaires russes et de troupes françaises, mais l’Estonie ne veut pas travailler avec les soldats du groupe Wagner.

« C’est aux Français de décider s’ils peuvent travailler côte à côte avec une entreprise de sécurité russe, mais les Estoniens ne peuvent certainement pas le faire et notre plus grand danger vient toujours de l’Est – la Russie. Le plus grand danger de l’OTAN vient de l’intérieur et depuis que la France est membre de l’OTAN, il est tout à fait logique qu’il ne soit pas possible de coopérer avec notre plus grand ennemi ou d’où proviennent les plus grands risques militaires », a déclaré le ministre.

Notons que l’Estonie est présente au Mali avec un très faible contingent de soldats. Selon les informations, environ 100 membres des Forces de défense estoniennes (EDF) participent à trois opérations de paix au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane dirigée par la France.

L’opération Barkhane est une mission anti-insurrectionnelle dirigée par la France, qui vise à soutenir les gouvernements des pays de la région du Sahel que sont la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad dans leur lutte contre les terroristes islamiques. L’opération Barkhane soutient également la mission MINUSMA de l’ONU et la mission de formation de l’UE EUTM Mali pour assurer la stabilité dans ce pays africain. Les deux missions susmentionnées comprennent également une douzaine de soldats estoniens chacune.

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here