Home International Affaire Wagner : les États-Unis font une annonce

Affaire Wagner : les États-Unis font une annonce

Affaire Wagner : les États-Unis font une annonce
Affaire Wagner : les États-Unis font une annonce

Sur fond de tensions diplomatiques entre les USA et la France, autour de l’affaire des sous-marins, les chefs d’Etat des deux pays se sont rencontrés et ont abordé la question du Sahel. En effet, Emmanuel Macron et Joe Biden se sont vus hier mercredi 22 septembre 2021 et ont annoncé dans un communiqué conjoint qu’ils « s’engagent à renforcer leur appui aux opérations antiterroristes » menées par les Européens au Sahel.

Une présence militaire incompatible avec celle européenne

Cette annonce intervient dans un contexte où la junte au pouvoir au Mali, semble avoir l’intention de faire appel aux mercenaires de la société privée russe Wagner, afin qu’elle intervienne dans le pays. Du côté des américains, leur présence au Sahel consiste surtout dans le domaine du logistique et du renseignement. Par ailleurs, les USA apportent aux militaires français présents dans cette localité, un soutien en matière de transport stratégique. Notons, que la présence de la compagnie russe Wagner est vue d’un mauvais œil par l‘Elysée. En effet, l’Etat français estime que cette dernière n’est pas compatible avec la présence européenne. Toutefois, aucune décision définitive n’a été prise du côté de Bamako.

« Aucune décision n’a encore été prise »

Pour rappel, l’annonce de la probable arrivée des militaires russes au Mali avait suscité l’ire de l’union européenne (UE). En marge de l’Assemblée générale des Nations unies qui s’est tenue à New YorkJosep Borell, haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, avait clairement montré son désaccord sur la question. « Il semble que les autorités de transition discutent de la possibilité – autant que je sache aucune décision n’a encore été prise – d’inviter le groupe Wagner à opérer dans le pays » tout en ajoutant que « cela affecterait sérieusement la relation entre l’UE et le Mali ».

LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here