Home International Affi N’Guessan estime que l’actuelle CEI est « monocolore »

Affi N’Guessan estime que l’actuelle CEI est « monocolore »

Côte d'Ivoire: Affi N'Guessan interpelle à nouveau la communauté international
Côte d'Ivoire: Affi N'Guessan interpelle à nouveau la communauté international

Ce jeudi 15 octobre 2020 à l’occasion d’une conférence de presse, Affi N’Guessan a invité une fois encore l’opposition au boycott du processus électoral en cours. Il a fait savoir que l’actuelle Commission Électorale Indépendante est « monocolore » et « caduque ».

Dans l’après-midi de ce jeudi 15 octobre 2020, le président du parti FPI, Pascal Affi N’guessan, a animé une conférence de presse accompagné du ténors du PDCI. A cette occasion, il a expliqué que l’actuelle CEI ne répond pas aux critères de la CADPH.

“La Commission Electorale Indépendante (CEI) est, à l’heure actuelle, monocolore, puisque l’opposition n’y siège pas. Elle est caduque, parce que la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, par différents arrêts, a indiqué clairement que cette CEI ne répond pas aux critères internationaux et qu’elle doit être reformée avant toute élection”, a déclaré ce jeudi, Pascal Affi N’Guessan, candidat à la présidentielle du 31 octobre 2020 en Côte d’Ivoire.

Il poursuit en disant que “c’est un acte de justice qui s’impose à la Côte d’Ivoire parce que la Côte d’Ivoire est signataire de la charte de la Cour (CAfDHP) et est tenue d’exécuter tous les arrêts rendus par cette institution« , et d’ajouter que la décision du Conseil constitutionnel portant déclaration des candidatures a montré qu’il était sous l’influence du pouvoir en place dans le pays. Du coup, cette CEI ne mérite pas selon lui, la confiance des candidats.

Par la suite, le leader du FPI, Pascal Affi N’Guessan, a lancé en commun accord avec celui du PDCI-rda, Henri Konan Bédié, un appel au boycott actif de la présidentielle, tout en invitant les militants de l’opposition à s’abstenir du retrait des cartes d’électeurs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here