Home International «Black Lives Matter» : un quartier de Seattle se déclare autonome, Trump...

«Black Lives Matter» : un quartier de Seattle se déclare autonome, Trump menace

«Black Lives Matter» : un quartier de Seattle se déclare autonome, Trump menace
«Black Lives Matter» : un quartier de Seattle se déclare autonome, Trump menace

Les manifestations antiracistes continuent aux Etats-unis. A Seattle, un commissariat a été enlevé suite à des affrontements entre policiers et manifestants la semaine dernière et depuis quelques jours, le quartier s’est autoproclamé autonome. Face à une telle situation, Trump menace de réagir.

A l’entrée de Capitoll Hill, il est mentionné sur des panneaux : « Cet endroit est désormais la propriété du peuple ». Il s’étend sur cinq pâtés de maison, et les manifestants s’essayent à l’autogestion sans aucune présence policière. Des peintures embellissent les trottoirs, des spectacles et des débats sont au rendez-vous, l’ambiance semble plutôt apaisée.

Pour le locataire de la Maison Blanche, cela semble à du désordre. Sur sa page Twitter, Donald Trump a demandé aux autorités locales de prendre le contrôle de la ville et a menacé d’intervenir. Sur la chaîne Fox News, le président Donald Trump a averti en ces termes : « Je vais vous dire, s’ils ne règlent pas cette situation, on va s’en occuper. Ce que je veux dire est très simple : on ne va pas laisser Seattle être occupé par des anarchistes. Si on doit y aller on doit y aller, d’une manière ou d’une autre cela doit être fait. Ces gens ne vont pas occuper une portion majeure d’une belle ville »

Face à ces menaces du président, la maire démocrate de Seattle, Jenny Durkan a riposté sur Twitter. Elle a déclaré : « Laissez-nous en sécurité, retournez dans votre bunker ». Un constat que Donald Trump traite de pathétique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here