Home International Boko Haram : la mère de Abubakar Shekau parle pour la première...

Boko Haram : la mère de Abubakar Shekau parle pour la première fois

Boko Haram : La mère de Abubakar Shekau parle pour la première fois
Boko Haram : La mère de Abubakar Shekau parle pour la première fois

La mère du patron du groupe terroriste Boko Haram a accordé, pour une première fois une interview aux médias. Falmata Abubakar s’est entretenue avec Voice of America (VOA), dans le village de Shekau, dans l’État de Yobe au Nigeria.

Dans un rapport rendu public le jeudi, VOA a mentionné que les anciens et le chef du village ont conduit son équipe à la mère du leader du groupe terroriste Boko Haram, Abubakar Shekau. Le rapport a aussi notifié que le défunt père de monsieur Shekau était l’imam de la mosquée du village avant sa mort. Elle affirme ignorer la situation géographique de son fils. C’est ce qu’elle a laissé entendre en ces termes : « Je ne sais pas s’il est mort ou vivant, seul Dieu sait, je ne l’ai pas vu au cours des 15 dernières années ». Les habitants du village ont fait savoir qu’il ont toujours caché l’identité de leur village de peur de ne pas être associés au dirigeant de Boko Haram.

Abubakar Shekau est connu pour sa direction du groupe terroriste qui a tué des dizaines de milliers de personnes au Nigeria, au Cameroun, au Tchad et au Niger. Il a procédé à l’exécution de plusieurs personnes y compris des membres du groupe terroriste. Plusieurs attaques ont été menées par Shekau, causant la mort à des milliers de personnes, la destruction de plusieurs villes et villages du nord-est du Nigéria.

Alors qu’il était un jeune garçon à la recherche de connaissances islamiques, Shekau est parti du village pour Maiduguri, la capitale de l’État de Borno, a-t-elle fait savoir. Elle a laissé entendre qu’il était un « garçon almajiri » qui marche dans les rues de Maiduguri à la recherche de nourriture. Selon Falmata Abubakar, Abubakar Shekau était à la recherche de la connaissance qu’il est tombé sur le fondateur de Boko Haram, le défunt Mohammed Yusuf, ajoutant que c’est ce dernier qui avait endoctriné son fils. « Je ne l’ai plus vu depuis qu’il est entré en contact avec Mohammed Yusuf », a-t-elle affirmé. « Je sais qu’il est mon fils, et tout le monde connaît l’amour d’une mère pour son fils, mais notre attitude envers la vie est différente », a-t-elle poursuivi. Aussi, elle a déclaré qu’« Il a mis tant de gens en sérieuse difficulté, je prie pour que Dieu le guide. ».

Pour finir, Mme Falmata a dit qu’elle ne maudira pas son fils, disant « qu’il a choisi un chemin différent de celui sur lequel nous l’avons mis, seul Dieu sait ce qu’il est devenu maintenant ».

4 COMMENTS

  1. Qu’elle voit sa en mal ou pas son enfant doit payer tout ce qu’il à fait sur terre et jusqu’en enfer il a choisit d’être le méchant que d’être le sage dans l’histoire donc ça sera un jour le prix à payer si tout le monde décidait d’être comme son chien de fils je paries qu’elle aurait pu se baigner dans son sang un jour ..

    • Franchement ck maman Tina faisait a Arafat suis contre car personne ne choisit le destin ni son salut car la malédiction peut conduire ton enfant au pire j’ai vu les voleurs qui n’on jamais été maudit par leur maman

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here