Home International Cameroun: Paul Biya nomme un officier déjà mort et enterré

Cameroun: Paul Biya nomme un officier déjà mort et enterré

Cameroun: Paul Biya nomme un officier déjà mort et enterré
Cameroun: Paul Biya nomme un officier déjà mort et enterré

Le président camerounais, Paul Biya, au pouvoir depuis 1982, a procédé lundi à la nomination de plusieurs cadres au ministère de la Défense, parmi lesquels un officier déjà mort et enterré.

Grand ménage au ministère camerounais de la Défense. Le président Paul Biya a en effet signé lundi, des décrets portant nominations des responsables dans la Défense et dans les postes diplomatiques du Cameroun à l’étranger. Ainsi que des arrêtés pour promouvoir ou remplacer des personnels officiers et civils des forces de Défense et de la gendarmerie nationale.

Mais aussi surprenant soit-il, le dirigeant camerounais a aussi promu un officier déjà mort et enterré. Selon le lanceur d’alerte Boris Bertolt, il s’agit du capitaine Kpolom À Mekoung Casimir. Ce « mort », vient d’être nommé Chef-d’Etat Major du Bataillon de commandement et de soutien N°1. Or, ce dernier est décédé depuis le 22 août 2021.

Une situation qui a déclenché un tollé général dans l’opinion publique camerounaise tant le régime de Paul Biya n’est pas à sa première nomination de cadre « mort ». Mais pour beaucoup, c’est le coup d’Etat chez le voisin guinéen qui conduit l’octogénaire à faire le ménage dans son ministère de la Défense avec les précipitations qu’on constate.

Officier_Mort_Nomination

Alpha Condé renversé par ses officiers

En effet, le coup d’Etat mené dimanche par l’unité des forces spéciales conduite par le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya a renversé Alpha Condé de son fauteuil présidentiel. Les putschistes guinéens ont justifié leur acte par, entre autre, la corruption et la pauvreté endémique qui gangrènent le pays ainsi que la violation des lois démocratiques de la Guinée. Les maux soulignés par la junte guinéenne sont souvent dénoncés par l’opposition dans le contexte camerounais.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here