Home International Coronavirus: en cas de déconfinement hâtif, l’OMS craint « une résurgence mortelle »

Coronavirus: en cas de déconfinement hâtif, l’OMS craint « une résurgence mortelle »

Coronavirus: en cas de déconfinement hâtif, l'OMS craint
Coronavirus: en cas de déconfinement hâtif, l'OMS craint "une résurgence mortelle"

Ce vendredi 10 avril 2020, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déclaré qu’elle craint « une résurgence mortelle » de la pandémie de coronavirus en cas de déconfinement hâtif. C’était au cours d’une conférence de presse virtuelle à Genève, siège de l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Au cours d’une conférence de presse en ligne, le Directeur Général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, faisait comprendre que lever les mesures de confinement aussi vite, pourrait conduire à une série de morts. « Je sais que certains pays préparent déjà la transition pour sortir des restrictions de confinement. Comme tout le monde, l’OMS aimerait voir les restrictions levées. Mais lever les restrictions trop rapidement pourrait entraîner une résurgence mortelle ». Il va continuer en soulignant que « le reflux [de la pandémie] pourrait être aussi mortel que sa propagation s’il n’est pas géré convenablement« , indique ce dernier.

Cette sortie de l’OMS s’inscrit dans le cadre de la décision de certains pays européens selon laquelle, un déconfinement pourrait faire l’affaire. L’OMS dit consulter les pays concernés pour élaborer des stratégies de desserrement progressif et sûr. À cet effet, six conditions doivent être remplies. Au nombre de celles-ci :

– contrôler la transmission du virus,

– assurer l’offre de santé publique et de soins,

– minimiser le risque dans des environnements exposés comme les établissements de santé de longue durée,

– mettre en place des mesures de prévention au travail, dans les écoles et d’autres lieux fréquentés,

– contrôler le risque de cas importés

– et enfin responsabiliser les populations.

Notons que pour Tedros Adhanom Ghebreyesus, « Chaque individu a un rôle à jouer pour vaincre la pandémie ». S’il arrivait que l’on ne trouve pas le vaccin de ce mal qui dicte sa loi dans tout le monde entier, l’on pourrait assister au pire. Dans le rang des épidémiologistes, ils craignent quant à eux, une « deuxième vague » de contaminations en cas de déconfinement prématuré. À en croire les spécialistes en modélisation des épidémies de l’université de Hong Kong, en Chine, relâcher les mesures de contrôle de façon hâtive ferait presque autant de nouvelles infections que lors de la première vague

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here