Home International Coronavirus-France: 50 000 cas en une semaine, Macron réagit

Coronavirus-France: 50 000 cas en une semaine, Macron réagit

Falsification de la signature de Macron : Mgr Kpodzro se prononce
Falsification de la signature de Macron : Mgr Kpodzro se prononce

La reprise de l’épidémie du coronavirus en France a fait réagir de nouveau le président Emmanuel Macron. Selon le chef d’Etat français, il va falloir s’adapter à l’évolution du virus.

Hier jeudi 10 septembre 2020, le président français, Emmanuel Macron était en déplacement en Corse. A l’occasion, il a évoqué la situation sanitaire de la France en proie à une reprise de l’épidémie de Coronavirus.

Selon les autorités sanitaires, près de 10 000 nouveaux cas de contamination à la Covid-19, ont été enregistrés en vingt-quatre heures, sur le territoire français. Un chiffre sans précédent depuis le début de l’épidémie en France. Face à cette situation, le président Emmanuel Macron estime qu’il va falloir s’adapter à l’évolution du virus. « Nous aurons des décisions à prendre. […] Nous devons nous adapter à l’évolution du virus, essayer de ralentir au maximum et de stopper la circulation de celui-ci », a-t-il déclaré, ajoutant que « nous devons le faire en permettant de continuer à vivre ».

De son côté, le Conseil scientifique français insiste pour que l’isolement des malades et des cas suspects, soit mieux respecté. Le Mercredi dernier, la vitesse de progression de l’épidémie en France a été qualifiée d’« inquiétante » par le conseil scientifique. L’exécutif français « va être obligé de prendre un certain nombre de décisions difficiles » « dans les huit à dix jours maximum », a indiqué le président du conseil scientifique, Jean-François Delfraissy.

Notons qu’en France, près de 50 000 nouveaux cas (48 542) de Covid-19 ont été enregistrés en une semaine, pendant laquelle plus de 1 million de tests effectués. En ce qui concerne le taux de positivité, soit la proportion du nombre de personnes positives par rapport au nombre total de personnes testées, il atteindra 5,4 % entre le 1er et le 7 septembre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here