Home International Coronavirus: un robot pour faire respecter le confinement

Coronavirus: un robot pour faire respecter le confinement

Coronavirus - Tunisie: un robot pour faire respecter le confinement
Coronavirus - Tunisie: un robot pour faire respecter le confinement

Dans le but d’éviter la propagation de la pandémie du coronavirus dans le pays, le gouvernement tunisien a exigé un confinement à son peuple. Vu que les populations ne respectent pas cette cette mesure, les autorités ont jugé bon de passer à des mesures draconiennes pour faire respecter le confinement. En effet, un robot a été mis en circulation.

Un robot de police a été déployé dans les rues pour patrouiller dans les quartiers de Tunis, la capitale tunisienne afin de s’assurer que les les citoyens respectent effectivement les mesures de confinement exigées par les autorités afin d’endiguer la propagation de la pandémie du coronavirus.

Ce robot est conçu de manière que s’il constate que quelqu’un marche dans les rues désertes de Tunis, il s’approche de lui pour les raisons de sa sortie de chez lui. Toutes personnes concernées doivent en effet montrer leur carte d’identité et autres papiers à la caméra du robot, afin que les agents chargés du contrôle du robot puissent les vérifier.

Pour les autorités tunisiennes, cette mesure ne veut pas dire que les populations doivent creuver à la maison, mais tout le monde doit rester chez lui, mais les populations sont autorisées à sortir pour des raisons médicales ou pour acheter des produits de première nécessité.

Il faut souligner que ces robots de surveillance fabriqués en Tunisie et appelés « PGuards » ont été déployés par le ministère de l’intérieur. Un « PGuard » à quatre roues est équipé d’une caméra à imagerie thermique et de la technologie Lidar (détection et télémétrie par la lumière), qui fonctionne comme un radar mais utilise la lumière au lieu des ondes radio.

Sur sa page facebook, le ministère de l’intérieur a publié une vidéo sur sa mission futuriste consistant à imposer les restrictions peu de temps après le début du verrouillage.

Alors que beaucoup se sont réjouis de cette mesure du gouvernement, d’autres estiment que le robot « bouge trop lentement » et n’est donc pas efficace. Mais dans des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes se sont fait arrêtées par le robot.


Notons que la technologie robotique et l’intelligence artificielle sont de plus en plus utilisées, comme c’était le cas en Chine, qui a utilisé des robots désinfectants et des drones équipés de caméras thermiques, entre autres gadgets, pour lutter contre les coronavirus.


Pour rappel, la Tunisie en est à sa deuxième semaine de confinement, pour contenir le coronavirus, qui a fait 14 morts dans ce pays d’Afrique du Nord. Quatre cent trente-six (436) personnes infectées par le Covid-19, la maladie respiratoire causée par le coronavirus, sont sous traitement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here