Home International Côte d’Ivoire: des proches de Gbagbo arrêtés

Côte d’Ivoire: des proches de Gbagbo arrêtés

Côte d'Ivoire: des proches de Gbagbo arrêtés
Côte d'Ivoire: des proches de Gbagbo arrêtés

Plusieurs proches de l’ex-président Laurent Gbagbo, ont été interpellés puis placés en détention peu après le retour au bercail, le 17 juin dernier, du fondateur du Front populaire ivoirien (FPI).

Des proches de Laurent Gbagbo interpellés puis placés sous mandat de dépôt

L’information est livrée par le service de commuication du FPI qui demande leur libération immédiate. Plusieurs responsables du Front populaire ivoirien, le parti de Laurent Gbagbo, ont été interpellés puis placés sous mandat de dépôt peu après le retour à Abidjan de l’ancien président, le jeudi 17 juin 2021.

Il s’agit de Billaud Zerehoué Daniel, Secrétaire général adjoint du Front Populaire Ivoirien chargé de l’organisation des manifestations du parti, et Boly Nestor, commissaire de police à la retraite. Selon le FPI, c’est le mardi 22 juin dernier que ces deux membres de la Commission Sécurité pour le retour en Côte d’Ivoire de Laurent Gbagbo, ont été convoqués et auditionnés à la brigade de recherche de la gendarmerie au Plateau.

Après leur audition, ils ont été présentés à un juge d’instruction et déférés le lendemain mercredi, à la maison d’arrêt et de correction d Abidjan (MACA), pour trouble à l’ordre public, association de malfaiteurs et outrage à forces de l’ordre dans l’exercice de leurs fonctions. « Les arrestations des camarades ZEREHOUE Daniel Billaud et BOLY Nestor, tous deux membres de la Commission Sécurité pour le retour du Président Laurent Gbagbo en Côte d’ivoire, font suite à celles de quatre (04) camarades de la sécurité, interpellés le Jeudi 17 Juin 2021, à l’aéroport Félix Houphouet-Boigny », dénonce le FPI.

Le parti de Gbagbo demande donc la libération immédiate des personnes incarcérées. Des échauffourées avaient éclaté le 17 juin dernier, entre des agents des forces de l’ordre et des partisans de l’ancien président ivoirien alors que ces derniers tentaient de se rendre à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny, pour l’accueil de leur champion, de retour à Abidjan après 10 ans passés à la Cour pénale internationale (CPI). La violente répression des forces de l’ordre a fait de nombreux blessés ainsi que des arrestations.

Afrique-sur7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here