Home International Covid-19 : le lait maternel peut être utilisé pour traiter ses formes...

Covid-19 : le lait maternel peut être utilisé pour traiter ses formes sévères

Covid-19 : le lait maternel peut être utilisé pour traiter ses formes sévères
Covid-19 : le lait maternel peut être utilisé pour traiter ses formes sévères

Les chercheurs pensent qu’au-delà de protéger les bébés, le lait maternel pourrait servir à soigner des formes graves du Covid-19.

Le lait maternel, un traitement contre le Covid-19? Une étude américaine rapportée par le journal britannique The Guardian ce lundi révèle que le lait maternel des femmes ayant contracté le coronavirus peut contenir des anticorps jusqu’à dix mois après l’infection.

Nourrir les enfants au sein pourrait donc être un moyen de les protéger du virus: une hypothèse déjà avancée en juin dernier par une étude espagnole. S’il est très rare que les enfants soient touchés par une forme sévère de l’infection, près d’un enfant sur dix de moins d’un an aurait tout de même besoin d’être hospitalisé en cas d’infection au Covid-19.

Plus surprenant encore, ces anticorps pourraient servir à traiter des personnes atteintes d’une forme grave du Covid-19. Car ils sont différents des anticorps qui prédominent dans le sang ou qui sont déclenchés par la vaccination, bien que certains d’entre eux soient également sécrétés dans le lait maternel.

Des anticorps retrouvés dans les muqueuses

Les chercheurs se sont particulièrement intéressés aux anticorps IgA (immunoglobuline sécrétoire A) produits par les femmes qui allaitent. Ces derniers, quelque peu différents des anticorps classiques, adhèrent à la muqueuse des voies respiratoires et intestinales des bébés, aidant ainsi à empêcher les virus et les bactéries de pénétrer dans leur corps.

Si des études avaient déjà repéré des anticorps contre le Covid-19 dans le lait maternel, elles n’avaient pas encore pu définir leur niveau d’efficacité ou leur temps d’action. Pour ce faire, la chercheuse Rebecca Powell et ses collègues de l’hôpital Mont Sinai à New-York ont récolté des échantillons de lait maternel provenant de 75 femmes ayant été infectées par le Covid-19.

Et il s’est avéré que 88% de ces échantillons contenaient des anticorps IgA. Mieux encore, la plupart d’entre eux étaient capables de neutraliser le virus.

« Cela pourrait être un traitement incroyable », explique Rebecca Powell, « car les anticorps IgA sont censés se trouver dans des muqueuses, telles que la muqueuse des voies respiratoires, et ils y survivent et y fonctionnent très bien ». « On peut imaginer que si elle était utilisée dans un traitement de type inhalateur, elle pourrait être très efficace pendant cette fenêtre de temps où la personne est tombée très malade, mais n’en est pas encore au point [d’être en soins intensifs]. »

BFMTV

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here