Home International Des terroristes en possessions d’armes militaires auraient infiltré le Ghana

Des terroristes en possessions d’armes militaires auraient infiltré le Ghana

Des terroristes en possessions d’armes militaires auraient infiltré le Ghana
Des terroristes en possessions d’armes militaires auraient infiltré le Ghana

Les forces de police du Ghana ont été placées en état d’alerte maximale alors que des informations font état de possible attaque dans le nord du pays à la frontière avec le Burkina Faso.

Dans un communiqué rendu public mardi, la police ghanéenne a annoncé que ses forces sont en état d’alerte maximale. Selon le communiqué, « des rapports indiquent qu’un bandit basé au Burkina Faso serait en train de lancer des attaques dans les communautés le long de la frontière Burkina Faso – Ghana ».

La police explique que ces individus « prévoient de lancer des attaques contre les cantons de Bolgatanga et ses environs, y compris les zones de Tamale dans les prochains jours ». Selon la police, les bandits présumés, « en possession d’armes de qualité militaire, ont peut-être déjà infiltré le Ghana des endroits encore non identifiés dans les régions du nord, et sont prêts à lancer les attaques à tout moment ».

Alors que les pays de la sous-région ouest-africaine ont également été mis en garde contre de probables attaques terroristes sur leur territoire, le communiqué de la force de sécurité ghanéenne vient ainsi corroborer ces informations. L’administration de la police du Ghana a ordonné à « tous les commandants du pays d’augmenter les patrouilles pour réprimer les attaques prévues, car plusieurs attaques ont eu lieu ces derniers mois à la frontière ».

Ivoirweb

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here