Home International Dialogue Ouattara – Opposition : les mises en garde de Nathalie Yamb...

Dialogue Ouattara – Opposition : les mises en garde de Nathalie Yamb à Bédié

Dialogue Ouattara - Opposition : les mises en garde de Nathalie Yamb à Bédié
Dialogue Ouattara - Opposition : les mises en garde de Nathalie Yamb à Bédié

Nathalie Yamb a mis en garde le président Henri Konan Bédié au sujet de la main tendue de Ouattara pour un dialogue politique. Elle prévient qu’aucun opposant ne rejoindra le gouvernement illégal et illégitime du leader du RHDP.

La conseillère de Mamadou Koulibaly, Nathalie Yamb, a prévenu le président du Conseil National de Transition (CNT) en Côte d’Ivoire, par ailleurs leader du parti d’opposition PDCI, Henri Konan Bédié, au sujet du dialogue politique avec Alassane Ouattara. « Aucun opposant ne rejoindra le gouvernement illégal et illégitime de Ouattara. Celles et ceux qui siégeront dans un tel gouvernement ne seront pas des opposants, mais des membres & alliés d’un pouvoir hors-la-loi, et il seront traités comme tel », a-t-elle laissé lire sur sa page Twitter.

Elle ajoute qu’« il n’y a rien de pire que les gouvernements d’union, synonymes de partage de gâteau et d’association de malfaiteurs. J’y suis opposée. C’est différent de gouvernement de transition, d’une durée courte (12 mois) et avec une mission précise (réforme du cadre législatif électoral) ».

Il est à rappeler que le chef de file de l’opposition, Henri Konan Bédié a récemment annoncé la suspension du dialogue qu’il a engagé avec le chef de l’Etat Alassane Ouattara pour trouver une porte de sortie à la crise électorale en cours dans le pays. Il pose comme condition avant toute reprise, la libération des opposants arrêtés et incarcérés.

« Il n’est en effet pas possible de continuer ce dialogue sans la libération de tous nos militants, tous nos cadres incarcérés. Il n’est pas possible de continuer ce dialogue sans la levée du blocus imposés encore sur certains d’entre eux comme Hubert Oulaye », avait déclaré l’opposant dans un récent communiqué.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here