Home International DJ Arafat : sa confidence sur Carmen Sama avant sa mort

DJ Arafat : sa confidence sur Carmen Sama avant sa mort

DJ Arafat : sa confidence sur Carmen Sama avant sa mort
DJ Arafat : sa confidence sur Carmen Sama avant sa mort

Dandi Lou Hélène, la grand-mère de DJ Arafat a fait une confidence sur ses rapports  avec les mères des enfants de son défunt petit fils, DJ Arafat. Elle l’a fait savoir au cours d’une conférence de presse ce vendredi 17 septembre 2021.

Lors de la conférence de presse ce vendredi, la grand-mère du feu Ange Didier Houon, connu plus sous le pseudonyme professionnel de DJ Arafat s’est prononcée sur ses rapports avec les mères des enfants de son petit-fils.

En effet, interpellée sur les comportements de Carmen Sama, tels que ses nombreuses virées nocturnes, ses apparitions dénudées sur la toile, Dandi Lou Helène a répondu que son petit-fils lui avait fait des confidences avant son décès. « Je considère également Carmen comme ma petite-fille. Pour la mémoire de mon petit-fils, j’ai un devoir de mémoire envers Carmen. Mon petit garçon aimait beaucoup cette fille. J’ai encore sa note vocale où il m’a confié:  »Mémé, j’aime beaucoup Carmen. Mais elle me fatigue. Elle est canaille, récalcitrante. Mémé, prends-la également comme ta fille. Je veux que tu l’aimes comme tu m’aimes. Donne-lui des conseils. Je vais lui remettre ton contact. Elle va t’appeler », s’est souvenue la grand-mère de feu Dj Arafat.

Elle a poursuivi en s’exprimant également sur ses rapports avec les autres mères des enfants de Dj Arafat. « Toutes les mamans des enfants d’ Arafat font partie de la famille. Elles ont donc des droits et devoirs à l’endroit de la famille. Nous nous devons par conséquent de nous respecter mutuellement. Nous serions même très heureux que ces mamans nous appellent souvent, nous envoient souvent les enfants afin que nous puissions nous aussi avoir de leurs nouvelles. Nous aussi, nous avons des droits et des devoirs envers ces mamans. C’est elles qui s’occupent des enfants. Nous avons donc un droit de regard sur elles. Même si elles sont mariées. Les enfants nous lient. Elles font donc partie de la famille. Nous nous devons donc de les respecter », a-t-elle ajouté.

Ivoirweb

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here