Home International États-Unis : des soignants présentent des réactions sévères au vaccin Pfizer

États-Unis : des soignants présentent des réactions sévères au vaccin Pfizer

États-Unis : des soignants présentent des réactions sévères au vaccin Pfizer
États-Unis : des soignants présentent des réactions sévères au vaccin Pfizer

Des réactions allergiques graves ont été observées chez deux professionnels de santé travaillant pour un hôpital en Alaska, aux États-Unis, après qu’elles ont reçu une injection du vaccin Pfizer/BioNTech.

Deux professionnels de santé, travaillant dans un hôpital en Alaska, aux États-Unis, ont présenté des réactions allergiques fortes après avoir reçu une injection du vaccin Pfizer/BioNTech, rapportent CNN et le New York Times. Ces deux cas ont été déclarés quelques jours après le lancement de la campagne de vaccination américaine lundi.

La première personne, une travailleuse médicale dont l’identité n’a pas été dévoilée, a été vaccinée mardi. Elle a d’abord ressenti une forte bouffée de chaleur dans les dix minutes qui ont suivi l’injection. Elle a ensuite été hospitalisée après avoir souffert d’un essoufflement grave et d’un rythme cardiaque élevé. Son état était stable mercredi matin. Elle n’avait pas d’antécédents allergiques connus.

La deuxième personne, un travailleur médical dont l’identité n’a également pas été donnée, a quant à lui été vacciné mercredi. Des poches sont apparues sous ses yeux, sa gorge s’est irritée et il a ressenti des étourdissements. L’homme, transporté aux urgences, en est sorti au bout d’une heure sans aucun symptôme.

Trois millions de personnes vaccinées cette semaine

L’hôpital, situé dans la ville de Juneau, la capitale de l’Alaska, avait administré, mercredi, un total de 144 doses aux personnes qui y travaillent. Dans un communiqué, les autorités sanitaires de l’État ont indiqué ne pas vouloir changer son calendrier de vaccination ou les doses administrées.

« Nous nous attendions à ce que des effets secondaires apparaissent comme certaines personnes en Angleterre ont ressenti des problèmes cardiaques après avoir reçu le vaccin Pfizer/BioNTech », ont-elles précisé.

L’Agence américaine des médicaments (FDA) a été mise au courant des deux cas de réactions allergiques, a indiqué l’une de ses porte-paroles. Elle va continuer à travailler avec les CDC (Centres de prévention des maladies) et Pfizer pour mieux comprendre ce qu’il s’est passé, a-t-elle ajouté.

Les Etats-Unis comptent vacciner trois millions de personnes cette semaine, rapporte l’Agence France-Presse (AFP). Ils espèrent en vacciner jusqu’à 20 millions si la FDA donne également son autorisation en urgence au vaccin de Moderna d’ici la fin de semaine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here