Home International Etats-Unis: Donald Trump gracie son ex-conseiller, Michael Flynn

Etats-Unis: Donald Trump gracie son ex-conseiller, Michael Flynn

Invasion du Capitole : Trump nie toute responsabilité
Invasion du Capitole : Trump nie toute responsabilité

Donald Trump, le président en exercice des Etats-Unis, vient de faire grâce à un des prisonniers. Il s’agit évidemment de Michael Flynn, son ancien conseiller à la Sécurité nationale. Celui-ci avait plaidé coupable, en 2017, d’avoir menti au FBI au sujet de ses contacts avec un diplomate russe.

L’ancien général de 61 ans avait plaidé coupable en 2017 d’avoir menti à la police fédérale (FBI) au sujet de ses contacts avec un diplomate russe. Sa peine n’avait jamais été prononcée en raison de nombreux rebondissements dans cette affaire extrêmement politisée.

Ce mercredi 25 novembre 2020, à travers un tweet, le président Donald Trump a annoncé avoir accordé une grâce à son ancien conseiller à la Sécurité nationale, Michael Flynn.

« C’est mon grand honneur d’annoncer que le général Michael Flynn a bénéficié d’une grâce complète », peut-on lire sur le compte Twitter de l’actuel locataire de la Maison Blanche.

Il faut souligner qu’aux termes de l’accord de plaider coupable négocié en 2017, Michael Flynn risquait une peine maximale de six mois d’emprisonnement en échange de sa coopération à l’enquête du procureur Mueller. Le FBI enquêtait sur l’ingérence présumée de la Russie dans l’élection présidentielle américaine de 2016 et une possible collusion entre la campagne Trump et des représentants russes.

La clémence de Donald Trump « met un terme à des poursuites politiques et sans relâche d’un homme innocent », a justifié la porte-parole de la Maison Blanche, Kayleigh McEnany, en présentant Michael Flynn comme « victime » d’une tentative « coordonnée de renverser l’élection de 2016 ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here