Home International Gbagbo: 189 Fédérations et 3241 sections adhérent à son parti

Gbagbo: 189 Fédérations et 3241 sections adhérent à son parti

Gbagbo: 189 Fédérations et 3241 sections adhérent à son parti
Gbagbo: 189 Fédérations et 3241 sections adhérent à son parti

189 Fédérations et 3241 Sections du Front populaire ivoirien (FPI) proche de Laurent Gbagbo, ont répondu favorablement à l’appel à la création d’un nouveau parti politique, lancé par l’ex-président ivoirien, lors du Comité central extraordinaire du lundi 9 août dernier.

Création d’un nouveau parti politique: Les Secrétaires généraux de Fédérations disent « oui » à Laurent Gbagbo

Les Secrétaires généraux des fédérations du Front populaire ivoirien (FPI), ont confirmé ce mercredi, leur adhésion à l’idée de création d’un nouveau parti politique, émise par Laurent Gbagbo .

 » Camarade Président, ta proposition faite au Comité Central extraordinaire du lundi 09 août 2021, de rebaptiser notre instrument de lutte, a emporté l’adhésion unanime des Secrétaires Généraux de Fédérations que nous sommes. En vérité, cette proposition était déjà dans les cœurs et l’esprit de nombre d’entre nous. Cependant, elle nous est apparue prématurée à l’époque. Mais aujourd’hui, après ton adresse au Comité Central, le débat est clos », a déclaré Kouassi Kouadio Bertin, au nom de ses camarades.

Et de poursuivre :  » L’heure de la clarification a sonné. Fini le désordre. Finie la danse des sorcières et des apprentis sorciers. Camarade Président Laurent Gbagbo, par ma voix, tous les Secrétaires Généraux de Fédérations prennent l’engagement de t’accompagner dans cet autre défi (…) Camarade Président, voici tes soldats mobilisés dont tu as le soutien indéfectible et sans ambages. Ils attendent tes instructions », a-t-il renchéri.

À travers cette assurance donnée par Kouassi Kouadio Bertin, ce sont 189 fédérations et 3241 sections qui adhérent ainsi au projet de mise en place d’un nouvel instrument de lutte politique, lancé par Laurent Gbagbo.

Rentré à Abidjan, le 17 juin dernier, après 10 longues années passées loin des frontières ivoiriennes, l’ancien président ivoirien a choisi de rompre les amarres avec son ancien Premier ministre Pascal Affi N’guessan. Les deux hommes se disputaient la présidence du Front populaire ivoirien.

 

Afrique-sur7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here