Home International Guinée: des chefs d’État du monde négocient l’exil pour Alpha Condé

Guinée: des chefs d’État du monde négocient l’exil pour Alpha Condé

Guinée: des chefs d'État du monde négocient l'exil pour Alpha Condé
Guinée: des chefs d'État du monde négocient l'exil pour Alpha Condé

En Guinée, le président Alpha Condé est toujours gardé par les militaires qui l’ont renversé le dimanche 5 septembre 2021. Plusieurs chefs d’Etat négocient l’exil pour l’ex-président guinéen.

Des chefs d’Etat du monde veulent accueillir l’ex-président Alpha Condé en exil dans leur pays. Dans un entretien accordé à Rfi, publié samedi 16 octobre 2021, Umaro Sissoco Embaló, président de Guinée-Bissau, ami du colonel Mamady Doumbouya l’a révélé.

« Le président Sassou-Nguesso du Congo est parmi les premiers. Il a dit qu’il pouvait le prendre. C’est un ami du président Alpha (Condé, Ndlr) de longue date. Le président Sassou quand il m’a appelé, beaucoup de présidents m’ont appelé. Erdogan m’avait appelé. Beaucoup de chefs d’Etat ne connaissaient pas Doumbouya», a confié le président. Il ajoute avoir contacté le président de la transition de Guinée, le colonel Mamady Doumbouya qu’il appelle son « jeune frère » pour lui apporter l’information. Umarao Sissoco Embaló dit n’avoir aucune connaissance de la suite des négociations.

« Moi, je n’ai fait que transmettre. Mais le président Sassou-Nguesso effectivement je ne l’ai jamais vu triste comme ces jours, pendant le coup d’Etat», a-t-il déclaré.

Les forces spéciales qui ont renversé le président de 83 ans, Alpha Condé justifient leur acte par la situation socio-économique critique du pays, le « dysfonctionnement des institutions républicaines », l’instrumentalisation de la justice, le « piétinement des droits des citoyens », la « gabegie », ainsi que « la pauvreté et la corruption endémiques ».

Une vidéo publiée après le coup d’Etat montre le président Alpha Condé assis sur un canapé sans chaussures ni cravate. À ses côtés, de nombreux soldats armés et cagoulés.

Malgré les multiples appels à sa libération, les putschistes sont restés fermes sur leur position.

 

Banouto

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here