Home International Guinée: la junte met en garde les missions diplomatiques

Guinée: la junte met en garde les missions diplomatiques

Guinée: la junte met en garde les missions diplomatiques
Guinée: la junte met en garde les missions diplomatiques

Une semaine après le coup d’Etat en Guinée Conakry, la junte a adressé un courrier de rappel à l’ordre confidentiel aux missions diplomatiques.

Les responsables du Comité National de Rassemblement et du Développement ont fait une mise au point importante aux chefs de missions diplomatiques et consulaires guinéennes sur les comportements et langages à tenir pendant les audiences et interventions qu’elles entreprendront auprès des autorités des pays hôtes.

Dans le courrier dont BENIN WEB TV a reçu copie, la junte demande aux missions diplomatiques de ne prendre aucune décision relative au fonctionnement de leurs missions sans se référer au département central. « Dans le contexte socio-politique actuel du pays, il est, à compter de ce jour, demandé à toutes les missions diplomatiques et consulaires de bien vouloir se conformer aux éléments de langage ci-joint, dans les différentes audiences et interventions qu’elles entreprendront », peut-on lire dans le courrier.

À noter que les secrétaires généraux des différents départements ministériels et des institutions républicaines ont été reçus par les nouvelles autorités militaires ce samedi 11 septembre 2021 au Palais du peuple de Conakry, siège du Comité National de Rassemblement et du Développement (CNRD).

« L’administration a un caractère permanent »

À l’issue de cette audience, le Secrétaire général de l’Assemblée Nationale dissoute, Dr Mohamed Bérété a fait le point à la presse. Selon lui, l’Assemblée nationale comprend huit grandes directions comportant plus de 600 travailleurs qui ont la qualité de fonctionnaires parlementaires.

« Il s’agissait de présenter l’organisation de cette administration et ses responsabilités. Ils ont été édifiés et éclairés de l’existence de cette administration qui n’a rien à avoir avec les députés qui sont des locataires qui viennent et qui s’en vont à la fin de leur mandat. L’administration a un caractère permanent qui assure la continuité de l’institution quelles que soient les difficultés qui viennent, l’Assemblée nationale demeure. C’est le deuxième pouvoir de l’État, les fonctionnaires qui y sont, ont un certain nombre de spécificités par rapport aux missions constitutionnelles confiées aux députés », a-t-il expliqué.

À en croire, la suspension de l’Assemblée Nationale ne concerne que les députés… « Nous sommes neutres, nous travaillons avec tous ceux qui ont la représentativité officielle de l’Etat. », a-t-il conclu.

 

 

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here