Home International Guinée : la junte militaire nargue la CEDEAO

Guinée : la junte militaire nargue la CEDEAO

Guinée : la junte militaire nargue la CEDEAO
Guinée : la junte militaire nargue la CEDEAO

Pour contraindre les putschistes à libérer Alpha Condé et à organiser dans un délai de six (6) mois des élections présidentielle et législatives pour la restauration de l’ordre constitutionnel Guinée, les dirigeants de la CEDEAO ont cru bon d’infliger des sanctions aux membres de la junte militaire.

Les sanctions ont été prises à l’issue de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui s’est réunie en session extraordinaire, le 16 septembre à Accra, sous la présidence de Nana Addo Dankwa Akufo-Addo.

Les dirigeants ouest-africains ont décidé de mettre en œuvre des sanctions ciblées conformément aux protocoles de la CEDEAO, impliquant l’interdiction de voyage des membres du Comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD) ainsi que des membres de leurs familles et le gel de leurs avoirs financiers.

Des sanctions qui n’ébranlent pas la junte militaire au pouvoir. Selon le colonel Amara Camara, porte-parole des putschistes, le colonel Mamady Doumbouya a indiqué vendredi aux présidents Nana Akufo-Addo et Alassane Ouattara que « nous, membres du CNRD, nous sommes des soldats et que notre mission se passe en Guinée ».

« Nous n’avons pas besoin de voyager et qu’il n’y a rien à geler sur nos comptes », coupe-t-il court.

Vision Guinée

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here