Home International Guinée: quand Doumbouya s’attaquait aux militaires français en 2017

Guinée: quand Doumbouya s’attaquait aux militaires français en 2017

Guinée: quand Doumbouya s'attaquait aux militaires français en 2017
Guinée: quand Doumbouya s'attaquait aux militaires français en 2017

L’actuel numéro un de la GuinéeMamady Doumbouya, après qu’il ait évincé le président Alpha Condé, était depuis quelques années, un haut gradé qui ne supportait pas le comportement des militaires français. En 2017, il avait critiqué l’attitude de ces derniers qu’il qualifiait de hautaine.

« Ils sous-estiment les capacités humaines et intellectuelles des Africains »

Le militaire guinéen avait tenu ces propos à l’occasion d’une invitation faite par l’Etat-major spécialisé pour l’Outre-Mer et l’étranger (Emsome) pour témoigner sur le sujet de « la prise en compte de l’interculturalité dans les actions militaires ». A cette occasion, Mamady Doumbouya avait choisi d’exprimer le fonds de sa pensée devant les généraux et les universitaires présents ce jour-là. Pour lui, les instructeurs et coopérants militaires français qui viennent en mission en Afrique sous-estiment les capacités notamment humaines des Africains. « Les officiers [français] ont un défaut : ils sous-estiment les capacités humaines et intellectuelles des Africains […] Ils ont des attitudes hautaines et se prennent pour le colon qui sait tout, qui maîtrise tout […] On n’est pas aussi à la ramasse qu’ils le pensent » avait-il déclaré.

Les dirigeants africains font davantage confiance aux militaires blancs

Lors de son intervention, Mamady Doumbouya avait en outre exprimé son ras-le-bol, concernant le fait que les dirigeants africains font davantage confiance aux militaires de l’occident qu’aux militaires africains. Il a ainsi déploré le fait que : « Les militaires blancs ont plus la confiance de nos dirigeants que nous. Les Français sont souvent conseillers de nos [hommes] politiques, alors qu’un colonel ivoirien qui aura fait le même cursus n’aura pas la confiance d’un dirigeant africain ». Pour mémoire, Mamady Doumbouya avait été nommé commandant des forces spéciales de l’armée guinéenne, en 2018, avant d’obtenir le grade de colonel l’année dernière.

LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here