Home International Guinée : qui est Mamady Doumbouya, le cerveau du coup d’Etat contre...

Guinée : qui est Mamady Doumbouya, le cerveau du coup d’Etat contre Condé ?

Guinée: le colonel Mamady Doumbouya exige la libération des prisonniers politiques
Guinée: le colonel Mamady Doumbouya exige la libération des prisonniers politiques

Le Groupement des forces spéciales (GPS) avec à sa tête le Colonel Mamady Doumbouya mène depuis, ce dimanche 5 septembre 2021, un assaut sur le Palais présidentiel de Conakry où le président Alpha Condé est placé sous la protection de sa garde présidentielle.

Le palais présidentiel de Conakry est depuis, ce dimanche 5 septembre 2021, la cible des éléments du Groupement des forces spéciales (GPS) qui ont lancé l’assaut aux environs de 8 heures.

Selon Jeune Afrique, le Colonel Mamady Doumbouya, un Malinké originaire de la région de Kankan, conduit les opérations qui visent à renverser le régime en place. La raison ? Toujours à en croire le confrère, le Colonel Mamady Doumbouya a affiché, ces derniers mois, sa volonté d’autonomiser le Groupement des forces spéciales par rapport au ministère de la Défense. Toute chose qui a avait été vue d’un mauvais œil par le pouvoir Alpha Condé.

Cet ancien légionnaire de l’armée française, a été rappelé en Guinée pour prendre la tête du Groupement des forces spéciales créé en 2018. Trois ans plus tard, le Colonel Mamady Doumbouya veut son autonomie.

« C’est un officier breveté de l’Ecole de guerre, possédant plus de quinze années d’expérience militaire, notamment lors de missions opérationnelles (Afghanistan, Côte d’Ivoire, Djibouti, République Centrafricaine) et de protection rapprochée (Israël, Chypre, Royaume-Uni, Guinée)”, affirme une autre source.

« Le commandant Mamady Doumbouya a brillamment accompli la formation de spécialiste en protection opérationnelle à l’Académie de Sécurité Internationale (Israël), le cours de formation des commandants d’unité à l’Ecole d’application de l’infanterie (E.A.I. – Sénégal), la formation d’officier d’Etat-major (EEML Libreville) et l’Ecole de guerre de Paris », ajoute le directeur de l’information et des relations publiques de l’armée.

La qualité des meneurs de cette opération, selon des informations sur place rapportées par le confrère, rend la situation ‘’sérieuse’’, mais pour l’heure, le président Alpha Condé se porte bien.

Après avoir révisé la Constitution, le président guinéen a été réélu pour un troisième mandat, lors de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020 qui s’est déroulée dans un climat de violences.

Senenews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here