Home International La Chine menace l’OTAN après ses déclarations sur Pékin

La Chine menace l’OTAN après ses déclarations sur Pékin

La Chine menace l'OTAN après ses déclarations sur Pékin
La Chine menace l'OTAN après ses déclarations sur Pékin

Alors que les membres de l’Alliance atlantique se sont réunis cette semaine et ont exprimé des inquiétudes en ce qui concerne la montée en puissance de la Chine, Pékin a réagi en accusant l’OTAN de « créer des confrontations ».

Lundi, les membres de l’OTAN se sont réunis et à l’issu de la rencontre, ils ont sortis un communiqué final insistant sur le fait de s’engager à coopérer pour contrer les « défis systémiques » posés par la politique de la Chine. Ils ont qualifié le géant asiatique de risque pour la sécurité de l’alliance et critiqué ses programmes de développement d’armes « opaques ».

« Les ambitions affichées et le comportement affirmé de la Chine présentent des défis systémiques à l’ordre international fondé sur des règles et aux domaines pertinents pour la sécurité de l’alliance », ont déclaré les dirigeants de l’OTAN dans le communiqué. Cette déclaration marque le premier changement de cape d’une alliance à la base créée pour défendre l’Europe contre l’Union soviétique pendant la guerre froide.

Réaction chinoise

Dans une déclaration, la mission chinoise auprès de l’Union européenne a appelé l’OTAN à « envisager le développement de la Chine de manière rationnelle, à cesser d’exagérer diverses formes de « théorie de la menace chinoise » et à ne pas utiliser les intérêts légitimes et les droits légaux de la Chine comme excuses pour manipuler la politique de groupe créant artificiellement des confrontations.

Le communiqué a ajouté que les accusations de l’OTAN étaient une « diffamation du développement pacifique de la Chine, une mauvaise appréciation de la situation internationale et de son propre rôle, et c’est la continuation d’une mentalité de guerre froide et de la psychologie politique du groupe au travail », rapporte DW. « Nous ne poserons de ‘défi systémique’ à personne, mais si quelqu’un veut nous poser un ‘défi systémique’, nous ne resterons pas indifférents », a ajouté Pékin.

Ivoirweb

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here