Home International La France rappelle ses ambassadeurs aux USA et en Australie

La France rappelle ses ambassadeurs aux USA et en Australie

La France rappelle ses ambassadeurs aux USA et en Australie
La France rappelle ses ambassadeurs aux USA et en Australie

Jean-Yves Le Drian annonce ce vendredi soir le rappel immédiat « pour consultations » des deux ambassadeurs de France aux États-Unis et en Australie. Un rappel qui fait suite à la rupture du « contrat du siècle » de fourniture de sous-marins français à l’Australie, qui a généré une crise transatlantique.

La crise diplomatique entre Paris, Washington et Canberra, vient de franchir un nouveau palier. Jean-Yves Le Drian annonce ce vendredi soir le rappel immédiat « pour consultations » des ambassadeurs de France en Australie et aux États-Unis. « Cette décision exceptionnelle est justifiée par la gravité exceptionnelle des annonces effectuées le 15 septembre par l’Australie et les Etats-Unis », explique le ministre des Affaires étrangères.

L’Australie a annoncé, ce jeudi 16 septembre, la rupture du « contrat du siècle » avec la France, qui devait lui vendre des sous-marins. Alors que près de 500 personnes travaillaient sur ce projet à Cherbourg, l’heure est à l’inquiétude.

L’image de Naval Group a subi un coup avec ce revers politique : la rupture de ce contrat qui liait la France et l’Australie dans la vente de sous-marins. Plus de 500 personnes travaillaient sur ce projet. L’inquiétude est donc présente à Cherbourg (Manche), lieu de construction des engins. « Les inquiétudes sont qu’aujourd’hui énormément de personnes travaillent sur ce programme tout personnel confondu, que cela soit les sous-traitants ou personnes sous contrat Australie » explique Sébastien Paris, représentant CFDT Naval Group Cherbourg.

Les autorités françaises ont annulé une soirée de gala prévue vendredi à Washington, a confirmé jeudi à l’Agence France-Presse un responsable, sous le couvert de l’anonymat, après cette rupture du « contrat du siècle ». Cette réception, à la résidence de l’ambassadeur de France à Washington, était censée célébrer l’anniversaire d’une bataille navale décisive de la guerre d’indépendance des États-Unis, conclue par une victoire de la flotte française sur la flotte britannique, le 5 septembre 1781.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here