Home International Le camp Soro demande pardon à Gbagbo

Le camp Soro demande pardon à Gbagbo

Le camp Soro demande pardon à Gbagbo
Le camp Soro demande pardon à Gbagbo

Laurent Gbagbo a échangé avec Alassane Ouattara sur le cas de Guillaume Kigbafori Soro, actuellement en exil dans l’hexagone. L’acte posé par l’ex-président ivoirien n’a pas échappé à El Hadj Mamadou Traoré. Ce proche de l’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne a exprimé sa gratitude au « Woody » de Mama.

« Laurent Gbagbo a marqué un grand point »

C’est le jeudi 17 juin 2021 que Laurent Gbagbo a foulé le sol ivoirien. Le « Woody » de Mama comme l’appellent ses partisans venait de passer dix années à La Haye. Arrêté le 11 avril 2011, à la faveur de la crise postélectorale ivoirienne, il a été transféré à la Cour pénale internationale (CPI). Le natif de Gagnoa, jugé pour crimes contre l’humanité, a été finalement acquitté en mars 2020.

Une fois au pays, l’écrivain et homme politique n’a pas pris de repos. Samedi 10 juillet 2021, les pas de Laurent Gbagbo l’ont conduit à Daoukro auprès d’Henri Konan Bédié. Les deux hommes ne s’étaient plus rencontrés depuis dix ans. Plus de deux semaines après, l’historien ivoirien a été reçu en audience par son successeur Alassane Ouattara. Il a profité pour évoquer le cas de Guillaume Soro en profonde rupture avec le président ivoirien.

El Hadj Mamadou Traoré a été fortement impressionné par le geste de l’ancien locataire de la présidence de la République. Ce cadre de GPS (Générations et peuples solidaires) a rappelé que malgré la farouche opposition de Guillaume Soro à son égard, Laurent Gbagbo n’a pas hésité à plaider son cas chez Ouattara.

« C’est aujourd’hui, lui Laurent Gbagbo, qui est en train de plaider pour Guillaume Soro auprès de celui qui affirme à tout vent, affirmation reprise par ses ouailles, que Guillaume Soro serait son fils. Quelle ironie de l’histoire ! Un fils qu’on traite comme il le fait », a écrit le soroiste sur sa page Facebook.

Pour lui, « Laurent Gbagbo vient de faire montre là, d’un grand humanisme » en démontrant à tous qu’il n’est pas rancunier. « Je voudrais profiter de cette occasion pour présenter toutes mes excuses aux ouailles de Laurent Gbagbo avec lesquels j’ai été en adversité poussée dans le cadre de l’adversité qui nous avait opposés lorsque j’étais un farouche défenseur du partenaire du 27 juillet de leur mentor. Je voudrais également demander pardon à leur mentor pour toutes les mauvaises pensées et les mauvais jugements que j’avais eus à son égard lorsque je défendais farouchement celui qui devenu aujourd’hui notre bourreau », a mentionné El Hadj Mamadou Traoré.

Afrique-sur7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here