Home International Mali: la Russie se prépare à libérer le pays

Mali: la Russie se prépare à libérer le pays

Mali: la Russie se prépare à libérer le pays
Mali: la Russie se prépare à libérer le pays

Selon un rapport de Reuters, le Mali serait en train de finaliser un accord avec la société russe de sécurité privée Wagner pour un déploiement dans le pays. Un accord que la France tenterait d’exploser.

En Centrafrique les forces russes n’ont pas mis longtemps pour se défaire des groupes armés qui troublaient la quiétude des populations du pays depuis plusieurs années malgré une forte présence militaire française. Un scénario qui est en passe de se reproduire au Mali avec un accord en gestation entre la junte au pouvoir et le groupe Wagner.

Selon plusieurs sources, au moins 1 000 mercenaires russes pourraient être impliqués. D’autres sources pensaient que le nombre était inférieur, mais n’ont pas fourni de chiffres. On sait que le groupe est réputé pour sa puissance de feu et est soupçonné d’être une sorte de l’autre bras armé du Kremlin.

Reuters n’a pas pu confirmer de manière indépendante combien de mercenaires pourraient être impliqués, combien ils seraient indemnisés, ni établir l’objectif exact de tout accord impliquant des mercenaires russes serait pour la junte militaire malienne.

Quatre sources ont déclaré que le groupe Wagner serait payé environ 6 milliards de francs CFA (10,8 millions de dollars) par mois pour ses services. Une source de sécurité travaillant dans la région a déclaré que les mercenaires entraîneraient l’armée malienne et assureraient la protection des hauts responsables.

L’arrivée au Mali des forces de Wagner pourrait considérablement changer la donne dans le Sahel et éventuellement donner de résultats contrairement aux forces françaises qui sembles soit impuissantes soit complaisantes. Les rapports indiquent cependant, que la France tente de mettre un obstacle pour que l’accord entre le Mali et la Russie capote.

L’offensive diplomatique de la France, ont indiqué les sources diplomatiques, comprend l’obtention de l’aide de partenaires, dont les États-Unis, pour persuader la junte malienne de ne pas poursuivre l’accord, et l’envoi de hauts diplomates à Moscou et au Mali pour des entretiens.

Du côté des autorités maliennes, elles semblent entretenir le flou sur l’existence ou non de négociations en vue d’un accord. Le porte-parole du ministère malien de la Défense a déclaré : « L’opinion publique au Mali est en faveur d’une plus grande coopération avec la Russie compte tenu de la situation sécuritaire actuelle. Mais aucune décision (sur la nature de cette coopération) n’a été prise ».

Avoir des mercenaires russes au Mali renforcerait la poussée de la Russie pour le prestige et l’influence mondiale, et ferait partie d’une campagne plus large visant à bouleverser la dynamique de pouvoir de longue date en Afrique, ont déclaré les sources diplomatiques. Un bouleversement qui serait pour l’Afrique, une porte ouverte vers une meilleure émancipation.

Ivoirweb

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here