Home International Mamadou Traoré : « Ouattara connaît le sort des Chefs d’Etat mal...

Mamadou Traoré : « Ouattara connaît le sort des Chefs d’Etat mal élus »

Mamadou Traoré : « Ouattara connaît le sort des Chefs d’Etat mal élus »
Mamadou Traoré : « Ouattara connaît le sort des Chefs d’Etat mal élus »

Suite à l’intervention du président ivoirien, Alassane Ouattara, le 17 août dernier, Mamadou Traoré, un proche de Guillaume Soro a donné de la voix. Il a fait savoir que Ouattara connaît le sort réservé aux Chefs d’Etat mal élus.

Le 17 août 2020, le président ivoirien, Alassane Ouattara, a rencontré une délégation des régions du Sud. Dans son intervention, le président ivoirien a fait certaines déclarations qui ont amené Mamadou Traoré, un proche de l’ancien président de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, à réagir. Lire ci-dessous la réaction de M. Traoré.

« Le gourou du Restaurant, dans son intervention d’hier avec des chefs traditionnels convoyés vers lui, a fait des affirmations. Beaucoup d’affirmations d’ailleurs sur lesquelles je reviendrai bientôt. Mais il a fait l’une d’entre elles qui va m’interpeller ce matin. Il a demandé aux Ivoiriens de ne plus perdre le temps sur les interprétations de la Constitution qu’il connait mieux que tous les juristes réunis de ce pays.

Il leur a demandé de laisser le peuple décider de qui sera Président de la République en Octobre 2020. C’est à ce niveau que je voudrais l’interpeller. S’il tient vraiment compte de l’avis du peuple en Octobre, qu’il laisse donc des candidats comme Guillaume Soro aller en compétition contre lui. Et le peuple décidera.

Le peuple choisira qui devra le diriger durant ces cinq prochaines années. Car, exclure Guillaume Soro de la compétition électorale présidentielle par des artifices juridiques, c’est réduire le choix du peuple.

S’il tient tant au choix du peuple, qu’il ait le courage d’organiser des élections présidentielles ouvertes, libres et transparentes. Sinon, qu’il sache que si par malheur pour nous il venait à nous être imposé en Octobre 2020 à travers un simulacre d’élection présidentielle, il ne pourra pas éternellement s’imposer au peuple.

Qu’il sache que si par malheur pour nous il venait à nous être imposé en Octobre, il risque de subir le même sort qu’il a fait subir à ses prédécesseurs qui se sont imposés à lui en l’excluant de la compétition électorale présidentielle.

Ne dit-on pas que qui règne par l’épée périra par l’épée ? Que le gourou du Restaurant ne pense pas que ça n’arrive qu’aux autres. Qu’il sache que s’il est élu après avoir écarté tous ses redoutables adversaires comme Guillaume Soro, il sera mal élu.

Et il connaît le sort de tous les Chefs d’Etat mal élus. J’insiste. Qu’il ne pense pas que ça n’arrive qu’aux autres. Merci. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here