Home International Meurtre de George Floyd: un des policiers impliqué interpellé par une cliente...

Meurtre de George Floyd: un des policiers impliqué interpellé par une cliente dans un supermarché

benintimes-meurtre-de-george-floyd-un-des-policiers-implique-interpelle-par-une-cliente-dans-un-supermarche-01
benintimes-meurtre-de-george-floyd-un-des-policiers-implique-interpelle-par-une-cliente-dans-un-supermarche-01

Parti pour se ravitailler dans un supermarché, un des policiers impliqué dans la mort de George Floyd, a été interpellé par une cliente en colère. Face à la rage de la dame, l’ancien officier a su se maîtriser et n’a pas fait usage de violence.

Après sa sortie de prison, l’ex-policier Alexander Kueng, impliqué dans la mort de l’Afro-américain George Floyd, est déjà pris en partie. Ce samedi 20 juin 2020, pendant qu’il faisait son ravitaillement, l’ex-policier a été interpellé par une cliente en colère.

Dans la scène qui a été entièrement filmée par cette dernière, on l’a voit assommer l’homme de 26 ans de question. « Vous êtes donc sorti de prison et vous faites vos courses confortablement dans Cub Foods, comme si vous n’aviez rien fait ? » a-t-elle demander à ce dernier.

L’ex-policier bouteille de lait et un paquet de biscuits à la main, lui rétorquent, « Je ne dirais pas « confortablement mais plutôt pour acheter des produits essentiels ». La cliente visiblement très en colère, poursuit son interpellation.

« Je ne pense pas que vous devriez avoir ce droit, je pense que vous n’auriez même pas dû être libéré sous caution », laisse-t’elle entendre. « Je peux comprendre cela. Je suis désolé que vous ressentiez ça », répond l’ex-policier vraiment très gêné.

Cependant, sa réponse n’a pas arrêté la dame, qui continuait pas à le harceler de questions. « Vous pensiez que les gens n’allaient pas vous reconnaître .Vous avez tué quelqu’un de sang-froid. Vous n’avez pas le droit d’être ici ».

Malgré que le policier tente de l’ignorer et de faire la queue, elle poursuit à plusieurs reprises: « Vous ne voulez pas vous excuser . Vous n’avez rien à dire « . Elle martelait ces questions, tout en alertant les autres clients de la présence de ce dernier.

Alexander Kueng, libéré sous caution le 19 juin dernier, risque gros aussi dans cette affaire. Ayant participé à cette interpellation meurtrière, il risque 10 ans de prison. Le 29 juin prochain, il sera présenté devant la cour de justice, de Minneapolis.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here