Home International Nigéria: pour avoir donné des formations de tirs, une ONG française suspendue

Nigéria: pour avoir donné des formations de tirs, une ONG française suspendue

Nigéria: pour avoir donné des formations de tirs, une ONG française suspendue
Nigéria: pour avoir donné des formations de tirs, une ONG française suspendue

Acted, une ONG française intervenant dans l’Etat de Borno dans le nord du Nigéria, fait la une de la presse après avoir été accusé de donner des formations de tirs dans un hôtel.

L’alerte avait été donnée par plusieurs voisins qui ont contacté les forces de l’ordre, après avoir entendu des coups de feu. D’après un communiqué du gouvernement local, à l’arrivée de celles-ci, ils ont trouvé sur les lieux trois fausses armes « utilisées par l’ONG française Acted pour des sessions d’entraînement au tir ».

Deux instructeurs nigérians ont été arrêtés

Toujours selon le gouvernement local, ces armes ont été confisquées. Suite à ces informations, Babagana Zulum, gouverneur de l’Etat de Borno a ordonné le samedi 26 juin 2021, à ce que l’hôtel soit fermé et que les activités de l’ONG soient interrompues. Par ailleurs deux instructeurs nigérians ont été arrêtés et emmenés à la police. Cependant, les accusations du gouvernement local ont été rejetées par l’organisation humanitaire. Dans un communiqué publié hier dimanche 27 juin 2021, Acted a fait savoir qu’elle veille à assurer la sécurité de ses agents dans une région souvent frappée par les attaques djihadistes, par des « exercices d’entraînement et de simulation ».

Le personnel de l’ONG n’a jamais porté d’armes

Pour l’ONG, ces exercices constituent une pratique « standard » pour les travailleurs du secteur de l’humanitaire intervenant au Nigéria et dans d’autres pays. Elle n’a pas manqué de souligner que son personnel n’a jamais porté d’armes, tout en précisant que les sessions de formation avaient pour unique but de préparer le personnel à d’éventuels problèmes de sécurité. Selon Acted, lesdits exercices se faisaient en « étroite collaboration » avec les autorités locales.

LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here