Home International Professeurs et élèves kidnappés dans l’Etat de Kaduna au Nigeria

Professeurs et élèves kidnappés dans l’Etat de Kaduna au Nigeria

Professeurs et élèves kidnappés dans l'Etat de Kaduna au Nigeria
Professeurs et élèves kidnappés dans l'Etat de Kaduna au Nigeria

Deux professeurs et trois étudiants de l’école polytechnique de Nuhu Bamali dans la zone du gouvernement local de Zaria, dans l’Etat de Kaduna au Nigéria, ont été enlevés jeudi soir lors d’une attaque armée, a rapporté le Daily Post.

Des hommes armés ont envahi jeudi soir l’école polytechnique de Nuhu Bamali dans la zone du gouvernement local de Zaria, dans l’Etat de Kaduna au Nigéria, et enlevé deux membres du personnel académique et trois étudiants, a rapporté le Daily Post. Un jeune homme a trouvé la mort dans cette attaque.

«C’est arrivé vers 23 heures hier. Nous avons entendu des coups de feu, mais nous ne savions pas ce qui s’était passé dans l’école parce que nous étions derrière l’enceinte de l’école », a déclaré un élève qui a demandé à ne pas être nommé.

Selon lui, « à partir de ce matin (vendredi), nous avons reçu des informations selon lesquelles deux membres du personnel académique ont été enlevés, M. Habila Nasai et Mallam Adamu Shika« . « Trois étudiants non identifiés ont également été kidnappés. L’un des kidnappés est Ahmed, il est dans HND Two Statistics. Deux étudiants ont été abattus par les hommes armés, l’un est mort tandis que l’autre est en soin », a-t-il ajouté.

Pour l’heure, on ne sait pas comment les ravisseurs ont pu accéder à l’école, mais des sources ont déclaré au média que ce n’était pas la première fois qu’un enlèvement se produisait dans l’école. L’Etat de Kaduna est en proie à des enlèvements tous azimuts depuis le début de l’année.

Il y a quelques mois, 39 élèves de l’école forestière d’Afaka avaient été kidnappés mais relâchés après que les parents ont payé une rançon non divulguée. Dans le même mois, plusieurs étudiants de l’Université Greenfield, le long de la route Kaduna-Abuja, avaient été enlevés. Leurs parents ont déclaré avoir payé 160 millions de nairas, dont 10 motos neuves avant la libération de leurs enfants.

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here