Home International Réélection de Ouattara: l’ONU réagit

Réélection de Ouattara: l’ONU réagit

Côte d'Ivoire: Ouattara libère plusieurs cadres de l'opposition
Côte d'Ivoire: Ouattara libère plusieurs cadres de l'opposition

Les résultats issus du scrutin du 31 octobre dernier en Côte d’Ivoire ont donné Alassane Ouattara président de la République. Suite à cette réélection d’ADO qui suscite de vives polémiques dans le pays, l’Organisation des Nations Unies (ONU) a donné de la voix.

Le samedi 31 octobre 2020, les Ivoiriens étaient aux urnes pour élire le nouveau président de la République. Un vote après quoi Alassane Ouattara, président sortant, est sorti vainqueur avec une victoire écrasante de 94,27% des voix, selon la Commission Electorale Indépendante (CEI).

Suite à cela, les organisations telles que l’Union Européenne (UE), la CEDEAO et l’Union Africaine (UA), se sont exprimées pour exhorter les parties prenantes à ramener la balle à terre, en ce qui concerne la contestation des résultats par la classe de l’opposition. A l’instar de ces institutions régionales comme internationales, l’Organisation des Nations Unies (ONU) vient de s’exprimer sur les résultats provisoires annoncés par la CEI.

En effet, à travers une déclaration faite par le porte-parole de son secrétaire général, l’ONU a pris acte de l’annonce par la CEI des résultats provisoires et condamne fermement les violences qui ont eu lieu avant, pendant et après l’élection.

Profitant de cette aubaine, l’ONU appelle tous les acteurs politiques ivoiriens à respecter l’ordre constitutionnel du pays et à se conformer aux principes de l’Etat de droit. Elle exhorte les différentes parties de la crise actuelle du pays au dialogue. Réitérant sa disponibilité à appuyer un tel dialogue dans le but de préserver la stabilité et de promouvoir la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire, l’ONU a exprimé ses condoléances aux familles éplorées par les violences électorales.

A en croire les chiffres de la CEI qui évoque 53,9% de taux de participation à l’élection du 31 octobre, Alassane Ouattara s’en sort gagnant avec 94,27% des voix suivi de Kouadio Konan Bertin (1,99%), Henri Konan Bédié (1,66%) et Pascal Affi N’Guessan (0,99%).

De son côté, l’opposition affirme que la Côte d’Ivoire n’a pas tenu une élection présidentielle et dit que Ouattara a déjà fait ses deux mandats et n’est plus président de la République, d’où la mise en place d’un gouvernement de transition présidé par le doyen d’âge, Henri Konan Bédié.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here