Home International Revirement à Madagascar: le Covid-Organics aurait des effets indésirables

Revirement à Madagascar: le Covid-Organics aurait des effets indésirables

Revirement à Madagascar: Le Covid-Organics aurait des effets indésirables
Revirement à Madagascar: Le Covid-Organics aurait des effets indésirables

Dans la lutte contre le Coronavirus, le Madagascar a trouvé un remède que l’Afrique a déjà commencé par utiliser. Mais pour l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ce remède serait préjudiciable à la santé.

C’est avec beaucoup d’enthousiasme et de célébration que le président Rajoelina annonçait à tout le monde entier le remède trouvé par des chercheurs malgaches dans la lutte contre le coronavirus. Cette annonce avait fait échos dans les quatre coins du monde et particulièrement en Afrique comme une bouée de sauvetage. Mais subitement, l’OMS a formellement déconseillé ce produit qui selon cette organisation ne respecte pas le protocole de production d’un produit médical de soin.

De plus, quelques jours après c’est au tour de l’Académie nationale de médecine de Madagascar (ANAMEM), à travers une note rendue publique le mardi 21 avril 2020 de désavouer le Président Rajoelina. Dans cette note, il est clairement mentionné : « Il s’agit des médicaments dont les preuves scientifiques ne sont pas encore élucidées et qui risquent de porter préjudice à la santé de la population, en particulier à celle des enfants », a prévenu l’ANAMEM, une structure regroupant les enseignants chercheurs en médecine, en pharmacie, des Universités, les chercheurs enseignants, les présidents des Ordres nationaux des médecins, des pharmaciens et des sociétés savantes.

Depuis lors, ce remède tant annoncé est sujet à débat dans le pays du président Rajoelina. Pour le directeur de cabinet auprès du ministère de la santé l’on devait « répertorier les éventuels effets secondaires ou encore les éventuels effets indésirables du tambavy CVO ». Par contre, compte tenu de l’allure avec laquelle ce remède a été mis sur le marché, on se poserait la question de savoir si ce protocole a été respecté. De cet acte qualifié sûrement de négligence, des personnes ayant utilisé ce produit se lamentent des effets secondaires.

Des personnes portées volontaires n’ont pas attendu que le système en question soit mis en place pour rapporter sur le réseau social Facebook leur expérience après quelques jours de prises tambavy cvo. Vahombey Rabearison, à travers une publication faite sur Facebook le 27 avril dernier a laissé entendre que, la prise de la potion a engendré un certain déséquilibre sur « le système de son état de santé en général ». Ainsi, Vahombey Rabearison aurait été atteint d’une « bouffée de chaleur soudaine ». Un effet qui a été poursuivi par des « démangeaisons sur tout le corps » selon toujours son témoignage et qui aurait été suivi de « cauchemars ».

D’autres personnes ont également annoncé des effets indésirables comme « la nausée, la céphalée ou encore le besoin d’uriner fréquemment ». Il conviendrait de noter que les personnes qui ont partagé ces vécues ont affirmé vouloir continuer la prise du Tambavy, mais que leur publication servirait à alerter les autorités compétentes sur la nécessité d’élargir le champ des « contre-indications ».  

Alors que de nombreux chef d’États africains s’apprêtent à se procurer le covid-organics dans la lutte contre le Coronavirus à travers des accords presque concluante, il est maintenant question de savoir s’ils vont rebrousser chemin.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here