Home International Tchad : des « grands pays » accusés d’avoir « tué Idriss Deby

Tchad : des « grands pays » accusés d’avoir « tué Idriss Deby

Tchad : des
Tchad : des "grands pays" accusés d'avoir "tué Idriss Deby

« Nous avons été agressés par des puissances, des grands pays. Ils ont tué notre chef d’État », a déclaré vendredi le ministre en charge de la défense à l’Assemblée nationale.

Le ministre délégué à la Présidence en charge de la défense nationale, le général Daoud Yaya Brahim, s’est exprimé le 24 septembre 2021 à l’Assemblée nationale sur la réforme militaire.

Interrogé sur le peu d’évolutions dans l’armée depuis la dernière réforme du statut des militaires en 1992, le ministre a reconnu « des ratés » mais a évoqué des situations exceptionnelles, notamment l’agression qui a couté la vie au Maréchal du Tchad Idriss Deby Itno, « tombé arme à la main ».

« Il est vrai, les erreurs sont humaines, il y a eu des choses depuis 90 qui n’ont pas avancé. Il y a eu des gens qui sont venus en 2000 et qui sont nommés généraux. Je n’en disconviens pas mais ce qui m’importe, c’est l’application de cette ordonnance et je vous le promets. Nous reconnaissons nos erreurs mais elles ne sont pas tombées comme ça », a affirmé le général Daoud Yaya Brahim.

« La mort de notre Maréchal, de notre chef d’État, arme en main, nous sommes agressés par des puissances nous pensons, par des grands pays. Ils ont tué notre chef d’État arme en main. Vous savez combien d’armes sont rentrées dans ce pays depuis 2006 jusqu’à nos jours ? On a été agressés combien de fois ? Nous avons des pays voisins qui n’ont pas d’autorité sur leur territoire, nous sommes intervenus », a ajouté le ministre, assurant que « ce n’est pas pour rien » qu’il est demandé à l’Assemblée nationale d’améliorer la vie des soldats.

Alwihdainfo

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here