Home International Trafic de carburant au profit des terroristes: la justice burkinabé aux trousses...

Trafic de carburant au profit des terroristes: la justice burkinabé aux trousses de 8 fugitifs

Trafic de carburant au profit des terroristes: la justice burkinabé aux trousses de 8 fugitifs
Trafic de carburant au profit des terroristes: la justice burkinabé aux trousses de 8 fugitifs

La justice burkinabé recherche activement 8 fugitifs dans l’affaire dite de trafic de carburant au profit des terroristes. De sources proches du dossier, un patron de la fraude est désormais dans les mailles de la police burkinabé.

L’affaire du trafic de carburant au profit des terroristes n’a pas encore livré tous ses secrets. La justice burkinabé a lancé une chasse à l’homme contre 8 personnes soupçonnées d’être des auteurs ou co-auteurs dans cette affaire.

Selon le journal l’évènement de ce lundi, il s’ agit de ‘’l’homme d’affaires Karim Dialga soupçonné d’être la tête pensante de la fraude organisée à partir de l’Est du Burkina, natif du village de Lerghin’’. Selon la même source, “le 19 septembre il avait 300 millions francs CFA dans sa voiture lorsqu’il prenait la fuite’’. L’Evénement ajoute à cette liste Saada Kanfo “réputé être le chef de l’axe Benin-Fada-Koupela-Ouagadougou actuellement hors du pays’’.

Issaka Sawadogo, Abdoulaye Kaboré, Mahazou Combari, Hamado Kaboré complètent la liste communiquée par le média. Idrissa Rouamba dit Dri soupçonné d’être “ le patron de la fraude sur l’axe Ouagadougou- Ghana’’ est lui entre les mains de la justice, rapporte le journal.

72 arrestations

Une enquête relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, a permis d’arrêter et de garder à vue 72 personnes qui s’adonnaient au trafic du carburant dans certaines régions du Burkina Faso où les groupes armés terroristes sont actifs, a annoncé jeudi dernier, le Procureur du Faso Harouna Yoda dans un communiqué.

L’enquête suit toujours son cours et les auditions et interpellations nécessaires se poursuivront afin de mettre fin à ces infractions qui, non seulement paralysent l’économie nationale, mais serviraient également de sources de financement du terrorisme, a-t-il souligné. Selon le procureur, les principaux auteurs des faits de contrebande sont identifiés dans les régions de l’est, du centre-est, du centre nord, du plateau central, du centre sud et du centre.

Ils commettent leur forfait principalement pendant la nuit, par le transport des hydrocarbures liquides à l’aide de camions spécialement aménagés, à l’intérieur desquels ils rangent 180 à 200 fûts industriels en caoutchouc ou en fer de 200 litres chacun remplis de carburant. L’enquête a permis également de saisir des documents et des fichiers numériques en lien avec les activités illicites des mis en cause et une importante quantité de produits de contrebande, des moyens roulants et autres biens.

 

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here