Home International USA : le Capitole évacué après une alerte à la bombe

USA : le Capitole évacué après une alerte à la bombe

USA : le Capitole évacué après une alerte à la bombe
USA : le Capitole évacué après une alerte à la bombe

Un homme assis dans une camionnette devant la Bibliothèque du Congrès a déclaré jeudi à la police qu’il avait une bombe, ce qui a déclenché une intervention massive des forces de l’ordre pour déterminer s’il s’agissait d’un engin explosif opérationnel, selon des personnes informées de l’affaire.

Le camion n’avait pas de plaques d’immatriculation, et lorsque les forces de l’ordre l’ont remarqué dans la matinée, elles ont signalé une possible alerte à la bombe sur les radios de la police.

Les enquêteurs tentaient de déterminer si l’homme tenait un détonateur. Ils communiquaient avec lui alors qu’il écrivait des notes et les montrait à la police depuis l’intérieur du camion, selon trois personnes qui n’étaient pas autorisées à discuter publiquement de l’affaire et qui ont parlé sous couvert d’anonymat.

La police a envoyé des tireurs d’élite dans la zone proche du Capitole et de la Cour suprême et a fait évacuer plusieurs bâtiments du complexe tentaculaire du Capitole. Le Congrès est en vacances cette semaine, mais des membres du personnel ont été vus quittant calmement la zone sous la direction des autorités.

La capitale du pays est tendue depuis l’insurrection du 6 janvier au Capitole par des partisans de Donald Trump, alors président.

Des clôtures installées autour du Capitole étaient en place depuis des mois mais ont été démontées cet été. Un jour avant que des milliers d’émeutiers pro-Trump ne prennent d’assaut le Capitole, des bombes artisanales ont été déposées aux sièges du Comité national démocrate et du Comité national républicain à Washington. Personne n’a encore été arrêté pour avoir placé ces bombes.

Le QG du parti républicain, situé non loin de l’endroit où le camion était garé jeudi, a également été évacué en raison de la menace.

La zone a été bloquée par des voitures de police et des barricades, et plusieurs camions de pompiers et ambulances ont été mis en place à proximité. La police métropolitaine du district de Columbia, le FBI et le Bureau des alcools, tabacs, armes à feu et explosifs sont également intervenus.

La police du Capitole a déclaré que les agents « répondaient à un véhicule suspect près de la Bibliothèque du Congrès » et qu’il s’agissait d’une « enquête active sur une alerte à la bombe ».

La Maison Blanche a déclaré qu’elle suivait la situation et qu’elle était informée par les forces de l’ordre.

Voaafrique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here