Home Justice Affaire 39 ha: une autre autorité pourrait comparaître après Dassigli et Codjia

Affaire 39 ha: une autre autorité pourrait comparaître après Dassigli et Codjia

Affaire 39 ha: une autre autorité pourrait comparaître après Dassigli et Codjia
Affaire 39 ha: une autre autorité pourrait comparaître après Dassigli et Codjia

Cité dans le cadre du dossier des 39 hectares à Abomey-Calavi, l’ancien ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance locale, Barnabé Dassigli, a au cours de sa déposition cité son prédécesseur, l’ancienne ministre Véronique Brun Hachémé.

De fil en aiguille, les juges de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) remonteront à la vérité dans le dossier des 39 hectares dans la Commune d’Abomey-Calavi.

Convoqué à la barre ce mardi 13 Juillet 2021, le préfet du département de l’Atlantique, Jean-Claude Codjia, qui a instruit l’ancien maire Georges Bada d’exécuter la décision du tribunal de Cotonou, a pointé du doigt son chef hiérarchique, le ministre Dassigli, de qui, il aurait reçu cette instruction.

Convoqué à la barre, l’ancien ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance locale, Barnabé Dassigli, a laissé entendre qu’il a reçu le 3 Mai 2016 de la part d’Epiphane Quenum, alors préfet du département, une correspondance qu’il tient de la part de Madame Véronique Brun Hachémé, précédemment ministre de la Décentralisation.

Dans cette correspondance, l’ex-préfet lui demandait l’exécution de trois décisions, dont celui relatif au dossier des 39 hectares.

C’est suite à cela, poursuit-il, qu’il a saisi le 9 Novembre 2016, le préfet Jean-Claude Codjia à l’effet d’exécuter la décision de justice. Monsieur Barnabé Dassigli aurait eu au total trois correspondances de l’ancienne ministre Véronique Brun Hachémé.

Epiphane Quenum et Véronique Brun Hachémé pourraient être convoqués en qualité de sachants…

Avec la déposition de l’ancien ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance locale, Barnabé Dassigli, la liste des personnalités politiques à défiler devant la CRIET pourrait s’allonger.

En effet, dans la recherche de la vérité, les juges en charge du dossier peuvent décider de convoquer devant la cour, l’ex-préfet Epiphane Quenum et l’ancienne ministre Véronique Hachémé.

Les dépositions de ces deux personnalités pourraient davantage éclairer les juges en charge du dossier.

Après l’audience du mardi dernier et celle de ce mardi 13 Juillet 2021, l’on pourrait dire qu’il y a encore assez de surprises dans ce dossier dit de 39 hectares à Abomey-Calavi.

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here