Home Justice Affaire CAMES : « je n’ai pas d’avis à émettre », Joël Aïvo

Affaire CAMES : « je n’ai pas d’avis à émettre », Joël Aïvo

Affaire CAMES :
Affaire CAMES : "je n'ai pas d'avis à émettre", Joël Aïvo

Le dossier à chaud du moment dans le camp des universitaires, ne recevra pas de commentaire de la part de Joël Aïvo. En tout cas, c’est ce qu’il a livré suite à la question de savoir qu’elle était son avis.

Depuis un moment, le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES), est au cœur d’une lourde polémique, et il faut le notifier, l’affaire est déjà devant la justice. En effet, dans ce dossier, des sanctions sont tombées à l’encontre de certains enseignants qui seraient impliqués dans une affaire de « plagiat et de fausse co-direction ».

Joël Aïvo, ancien doyen de la FADESP, joint pas Educ’ Action, n’a pas voulu se prononcer sur la question. « Je n’ai pas accès à la source officielle de l’information. Mais je l’apprends comme tout le monde. Je n’ai pas d’avis. Je n’en ai aucun à émettre. Il s’agit de collègues. Je ne commente pas ce qui arrive aux collègues », a lancé Aïvo. Dans ledit dossier, les concernés ont écopé de lourdes sanctions. « Pour certains, c’est la rétrogradation, pour d’autres c’est la non participation aux programmes pendant une durée maximale », fait comprendre le Secrétaire Général du CAMES sur Sikka Tv.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here