Home Justice Bénin – Affaire 145 kg de cocaïne: des cadres de la MSC...

Bénin – Affaire 145 kg de cocaïne: des cadres de la MSC mis aux arrêts

Bénin - Affaire 145 kg de cocaïne: des cadres de la MSC mis aux arrêts
Bénin - Affaire 145 kg de cocaïne: des cadres de la MSC mis aux arrêts

Le vendredi 25 juin dernier, une affaire de trafic de drogue avait fait couler beaucoup d’encre et de salive au Bénin. Le directeur général de la société Sonimex Séraphin Yéto  et huit autres personnes ont été placés en détention provisoire après leur passage devant le procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). Parmi ces prévenus, il y avait quatre cadres de la société Bolloré Logistics. C’est du moins ce que révélait le journal Africa Intelligence il y a quelques jours.

Dans sa parution du 06 juillet, le même média informe que deux cadres de l’armateur Mediterranean Shipping Co ont également été arrêtés dans le cadre de cette affaire. Mediterranean Shipping Company est un groupe italo-suisse qui opère aussi au port autonome de Cotonou. Inutile de rappeler que la drogue (145 kilogrammes de cocaïne) a été découverte dans un conteneur de sucre au Port Autonome de Cotonou (PAC).

Ils n’ont pas accès à la procédure

Ce conteneur faisait partie de 200 autres, cédés à la société Sonimex par un expatrié français. Après la découverte de ces stupéfiants, l’expatrié en question s’est vu retirer son passeport. La police va par la suite, le lui rendre, ce qui n’a pas manqué de provoquer un tollé. De plus, il y a eu mainlevée sur les conteneurs bloqués par l’unité mixte de contrôle et ceux-ci ont quitté le port de Cotonou.

Mis en arrêt de rigueur dans un premier temps, le patron de l’Ocertid ( la brigade des stupéfiants)  sera placé en détention provisoire pour abus de pouvoir et complicité de trafic de stupéfiants. Les autres prévenus sont poursuivis pour trafic de drogue et corruption. Aucune des 10 personnes arrêtées n’a eu accès à la procédure pour le moment. C’est en tout cas, ce que révèle le journal La Lettre du Continent dans sa parution du 06 juillet.

LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here