Home Justice Bénin: Bada a fait de l’affaire 39 ha, «son thème de campagne»,...

Bénin: Bada a fait de l’affaire 39 ha, «son thème de campagne», Jean-Claude Codjia

Bénin: Bada a fait de l'affaire 39 ha, «son thème de campagne», Jean-Claude Codjia
Bénin: Bada a fait de l'affaire 39 ha, «son thème de campagne», Jean-Claude Codjia

Plus les audiences liées à l’affaire d’expropriation dite « affaire 39 hectares » dans la commune d’Abomey-Calavi se multiplient, plus les personnes impliquées ne s’empêchent de dire au cours de leurs dépositions, ce qu’ils détiennent comme vérité sur cette affaire. .

Dans le cadre de l’affaire d’expropriation dite « affaire 39 hectares » dans la commune D’Abomey-Calavi, ils étaient encore à la barre mardi dernier.

Outre l’ex-maire de la commune d’Abomey-Calavi Georges Bada et ses co-accusés, deux « sachants » sont passés devant le juge d’instruction et ont fait leurs dépositions. L’actuel préfet de l’Atlantique, Jean-Claude Codjia et l’ancien ministre Barnabé Dassigli. Pour l’ancien secrétaire général du ministère de la décentralisation, Jean-Claude Codjia, son injonction à l’ancien député Georges Bada dans l’affaire d’expropriation n’a été que l’obéissance aux ordres de la hiérarchie. « Je n’ai fait que transmettre les instruction de la hiérarchie », a-t-il avoué à la barre. Plus loin, Jean-Claude Codjia ajoute avoir reçu lui-même, des instructions de sa hiérarchie, c’est-à-dire de l’ancien ministre de la décentralisation Barnabé Dassigli.

En outre, le préfet Jean-Claude Codjia a aussi laissé entendre que l’ex-maire Georges Bada lui a avoué qu’il a fait de ce dossier de dédommagement, « son thème de campagne », selon les informations de Frissons Radio. Ceci en réponse à la question du juge qui lui demandé s’il a cherché à savoir ce que l’ancien »Renaissant » en a fait après avoir reçu ses injonctions.

Alors, est-ce à dire donc qu’avant de prendre la succession de l’ancien maire Patrice Comlan Hounsou-Guèdè à la tête de la mairie d’Abomey-Calavi, l’ancien député Georges Bada était imprégné du dossier et a certainement promis une fois élu, d’aider dame Kpohinto en sa qualité de présumée propriétaire, à rentrer en possession de « ses parcelles » ? Nul ne peut le dire.

Pourtant des mises en garde

A l’éclatement de l’affaire, le prédécesseur de Georges Bada, Patrice Hounsou-Guèdè poursuivi sans mandat de dépôt dans la même affaire, avait laissé entendre décembre 2020 qu’il a attiré l’attention de son successeur dessus quand il lui passait le témoin en 2015. A en croire l’ancien patron du service de renseignement sous feu Général Mathieu Kérékou,  » aucune collectivité dans la zone dont il est question, ne détient 39 hectares » comme propriété réclamée par Dame Kpohinto. Hounsou-Guèdè ira jusqu’à dire au cours d’une sortie médiatique sur une radio communautaire à Abomey-Calavi que « si la justice dans l’affaire ne poursuit pas ceux qui ont opéré le dédommagement, cela voudra signifier que la lutte contre la corruption est vaine ». Poursuivant, il ajoute « qu’il serait plus utile de poursuivre des voleurs de moutons si tant est qu’on doit laisser en liberté, les personnes impliquées qui ont contribué au dédommagement » dans l’affaire 39 hectares.

Rappelons que 29 personnes au final ont été poursuivies pour escroquerie, abus de fonction, faux et usage de faux, complicité de faux. 19 sont sous mandat de dépôt et 10 sous contrôle judiciaire. L’ancien maire Georges Bada quant à lui est en prison depuis le 7 décembre 2020.

Linvestigateur

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here