Home Justice Bénin: grosse révélation dans l’affaire Sunday Igboho

Bénin: grosse révélation dans l’affaire Sunday Igboho

Sundy Igboho: l'Etat nigérian condamné à lui verser 20 milliards de dommages et intérêts
Sundy Igboho: l'Etat nigérian condamné à lui verser 20 milliards de dommages et intérêts

L’activiste nigérian, Sunday Igboho, n’avait pas en sa possession un passeport béninois lors de son arrestation à l’aéroport de Cotonou, le lundi 19 juillet 2021.

Activement recherché au Nigéria, l’activiste Sunday Igboho, qui milite pour la création d’un Etat “Yoruba” dans le sud-ouest du Nigeria et connu pour ses discours incitant à la haine ethnique, a fui vers le Bénin, où il a été arrêté dans la nuit du lundi 19 juillet, alors qu’il s’apprêtait à voyager vers l’Allemagne.

Arrêté et auditionné, l’activiste est désormais poursuivi « pour association de malfaiteurs se préparant à commettre des crimes au Bénin ». Selon les rumeurs, un passeport béninois aurait été trouvé en sa possession lors de son arrestation, une infraction pour laquelle il risquerait 21 ans de prison. Mais, selon son avocat, ses rumeurs ne reflètent pas la réalité. Cette version de l’avocat a été soutenue par Florent Edgard Agbo, Directeur de l’Emigration et de l’immigration (Dei).

Selon Florent Edgard Agbo, « l’activiste nigérian n’a jamais été retrouvé en possession d’un passeport béninois ». Il a expliqué qu’il (Sunday Adeyemo, Ndlr) «  voyageait avec son passeport nigérian et avec des cartes de séjour des pays étrangers retrouvés en sa possession ». Mais, ajoute-t-il, « il n’a jamais été question qu’il voyageait avec un passeport béninois. Et ni au moment de son interpellation, ni à aucun moment de l’enquête, il n’a été jamais question de passeport béninois retrouvé avec l’activiste nigérian, Sunday ».

Un dispositif sécurisé

Florent Edgard Agbo a, par ailleurs, rassuré que le dispositif en place à la Dei, aujourd’hui, est un dispositif sécurisé pour des passeports sécurisés. « Ce dispositif s’appuie sur une vérification d’identité systématique lorsque vous postulez pour obtenir le passeport », a-t-il expliqué.

Le Nigéria, Etat recherchant Sunday Igboho accusé de vouloir déstabiliser son pays, avec détention d’un stock d’armes, s’impatiente pour son extradition du Bénin. En entendant la prochaine audience de l’activiste, qui est désormais incarcéré à la prison civile de Cotonou, 8 de ses 12 militants arrêtés lors d’un raid des forces de l’ordre nigérianes dans la résidence de Sunday Igboho à Ibadan, ont été présentés, lundi, au tribunal, contrairement aux 4 autres du lot.

 

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here