Home Justice Bénin : Vers la Chute de Parfaite Banamè ?

Bénin : Vers la Chute de Parfaite Banamè ?

Bénin Vers la Chute de Parfaite Banamè
Bénin Vers la Chute de Parfaite Banamè

Venue en statut de dieu pour ses fidèles, Parfaite Banamè est désormais dans le viseur de la justice. Et pour l’heure, les choses semblent se compliquer pour la supposée dieu qui dispose de 4 milliards sur son compte. La CRIET et son maître, Gilbert Togbonon, sont bien déterminés à aller au fin fond des enquêtes pour situer les responsabilités.

Le temps semble un peu compliqué pour Dagbo. Et pour cause, elle s’est retrouvée dans un viseur que tout le monde évite, celui de la CRIET. En effet, Parfaite Banamè a annoncé il y a peu de temps, qu’elle ferait des prêts à ses fidèles allant de 100 à 300 millions de francs CFA. Ça ressemble à du bluff, cependant, c’est bien une réalité dont seul Parfaite détient le secret. Un tel montant qui sera remboursé sans intérêt, en donnant juste 30 ou 45.000 francs CFA. Informée d’une telle situation, la police judiciaire a invité le parquet spécial à se pencher sur le dossier.

Dans le même temps, Gilbert Togbonon qui a eu à gérer le lourd dossier de l’affaire ICC, a fait une déclaration pour mettre cette dernière, si on pourrait le dire, en garde de toute tentative d’escroquerie, et a profité pour envoyer un message eux fidèles qui pensent se lancer dans la conquête de cette somme. Mais Parfaite Banamè n’a pas songé une seconde à arrêter le processus. Connu pour son attachement aux lois de la république, et son dévouement pour la lutte contre l’escroquerie et le blanchiment d’argent ainsi que d’autres faits de la même famille, le procureur spécial de la CRIET, Gilbert Togbonon, a ordonné la mise sous scellé de ses avoirs en banque le 24 juin 2019. Le dieu vient de voir ses comptes bloqués.

Des enquêtes, la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif), a révélé avoir découverte une somme de 4 milliards de francs CFA sur les comptes bancaires de Dagbo. La descente vers l’enfer vient de commencer pour cette dernière avec la Justice. Si cet argent est acquis de façon illicite, Parfaite Banamè n’échappera pas au châtiment de la CRIET. Dans le cas où elle justifierait la provenance de cette somme et qu’après enquête de la CRIET cela s’avère, elle pourrait quitter le viseur de Togbonon. Si le cerveau tombe, les autres éléments se cassent. En tout cas, Parfaite Banamè et la CRIET, c’est le début d’un feuilleton juridique au Bénin.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here