Home Justice CRIET: arrêté, Roldopho Dah-Kindji attendu à la barre ce vendredi

CRIET: arrêté, Roldopho Dah-Kindji attendu à la barre ce vendredi

En garde à vue depuis le mercredi 11 août 2021, un ancien responsable étudiant, impliqué dans une affaire d’escroquerie, est attendu à la Criet ce vendredi. Selon les informations de BENIN WEB TV, l’intéressé et son complice présumé seront écoutés par le Procureur Spécial Mario Mètonou.

Arrêtés suite aux plaintes de Médard Koudébi et de la FOM AMOV BÉNIN, le sieur R. D. K, ancien responsable de l’Union nationale des scolaires et étudiants du Bénin (Unseb) et son complice présumé sont déjà dans le viseur de la Criet. Interpellés par le commissariat d’Agla, ils ont été par la suite confiés à l’Office central de répression et de la cybercriminalité (Ocrc) où ils sont gardés à vue.

Deux plaintes pèsent sur les mis en cause. En effet, la Fondation OMOLOTO MERIADECK pour l’Assistance aux Malades, Orphelins et Veuves du Bénin ( FOM-AMOV BÉNIN ) a porté plainte pour escroquerie et BÉNIN DIAPORAS ASSISTANCE, quant à lui, accuses les intéressés de tentative d’extorsion de fonds et abus de confiance.

Selon les faits rapportés par les plaignants, le complice présumé de l’ex-responsable étudiant a contacté la FOM-AMOV BÉNIN le 30 juillet, pour lui faire part de sa difficulté à payer les soins de sa femme. Celle-ci serait hospitalisée dans un hôpital à Cotonou. Ordonnances et photos de la dame à l’appui, il a réussi à toucher la sensibilité des responsables de l’Organisation humanitaire, qui avait décidé de l’aider.

Le pot-aux-roses découvert…

Quelques jours plus tard, le même message d’appel à l’aide a été transféré à l’ONG BENIN DIASPORA ASSISTANCE, qui se trouve être partenaire de FOM-AMOV BÉNIN. Mais cette fois, la patiente a changé de statut. Épouse du demandeur au départ, elle est devenue sa sœur. La synergie d’action entre les deux Organisations a permis de démasquer les deux mis en cause. Informée, la police République a monté un plan pour leur mettre la main dessus.

L’ONG BENIN DIASPORA ASSISTANCE étant déjà au courant de la supercherie, a décidé de jouer le jeu. Son président Médard Koudébi a donc promis à son interlocuteur qu’il allait lui envoyer la somme de 50 000 FCFA. Il a tout naturellement demandé une copie de la pièce d’identité de la personne qui devrait récupérer les sous. C’est ainsi que la pièce d’identité de l’ancien responsable étudiant lui a été envoyée. Mais entre temps, le plan a changé.

Il n’a plus été question de transfert d’argent, mais un collaborateur de Médard Koudébi, est désormais chargé de remettre les sous au demandeur en main propre. Ne se doutant de rien, le responsable étudiant s’est dirigé vers le fameux collaborateur dans l’espoir de prendre les 50 000 FCFA. Des agents de police, déjà informés du plan, l’ont filé et il a été arrêté.

Il faut signaler que l’hôpital dans lequel la patiente suivait des soins avait donné des informations non conformes à celles communiquées par les présumés escrocs. Selon le Directeur dudit hôpital, la dame est sortie de l’hôpital depuis le 11 juillet 2021 sans avis médical. Au moment donc des faits, elle n’était plus en hospitalisation comme l’ont fait croire les deux mis en cause.

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here