Home Justice Scandale financier à ORTB: liste des personnes déposées en prison

Scandale financier à ORTB: liste des personnes déposées en prison

Scandale financier à ORTB: liste des personnes déposées en prison
Scandale financier à ORTB: liste des personnes déposées en prison

L’affaire de malversations à l’Office de Radio et Télévision du Bénin (ORTB) portant sur près de 260 millions FCFA a fait tomber des têtes après une première journée d’audition à la Brigade Economique et Financière (BEF). Une dizaine d’autres agents ou cadres de l’ORTB pourront être également arrêtés.

Cinq agents de l’Office de Radio et Télévision du Bénin (ORTB) sont gardés à vue pour abus de fonction et détournement de deniers publics depuis jeudi 26 août 2021 dans l’affaire de marché portant sur environ 260 millions FCFA. Il s’agit selon Le Potentiel de Kossi Amagbè Atinkpahoun, chef service comptabilité à la Direction générale de l’ORTB, Gildacio Lydvin Quenum, ancien chef service financier comptable à la Direction régionale de Parakou, Codjia Hyacinthe Vivien, agent du Ministère des financements en détachement à l’ORTB qui fait office de Directeur financier ou d’Agent comptable, Choupa Alex en service à la Comptabilité, et de Dah Dangbènon Aristide, chef division opérations bancaires.

L’ex directeur général de l’Ortb Joël Houndolo a été également écouté sur la même affaire puis relâché.

Citées dans l’affaire, trois autres personnes dont Dame Loukyatou Zato-Dangou, ancienne Directrice Générale ORTB Parakou ; Belvida Evelyne Ekué, directrice de l’audit interne et contrôle de gestion à l’ORTB et Joël Houndolo, ex Directeur Général de l’ORTB ont été placées sous convocation. Ils seront présentés au Procureur lundi prochain, selon la même source.

Les structures prestataires impliquées dans le marché de corruption sont aussi dans le viseur de la justice. Leurs responsables ont été convoqués à la Brigade Economique et Financière (BEF). Il s’agit de Ets Hillessani, Idéal Prestation, Divin Multi Service et Mawuna.

Auditionné jeudi dernier, l’un des responsables des structures prestataires a été arrêté. Ces structures sont sollicitées pour établir les fausses factures servant de justificatifs aux fonds détournés moyennant 10% du montant total de la prestation à justifier.

D’autres têtes vont tomber

De sources proches du dossier, une dizaine d’autres agents ou cadres de l’ORTB seront arrêtés dans les prochains jours.

Selon les informations, près de 260 millions FCFA ont été détournés entre 2018 et 2021. Il s’agit d’une dotation mensuelle de 5 millions FCFA envoyée par la Direction Générale de l’ORTB (Cotonou) à l’antenne régionale de Parakou pour son fonctionnement.

Les responsables administratifs de l’Office sollicitent les services de certaines structures partenaires pour l’élaboration de fausses factures devant servir de preuves. Les fournisseurs établissent les fausses factures moyennant un certain pourcentage du montant total de la prestation à justifier.

Les auditions se poursuivent et d’autres têtes pourraient tomber.

 

24HB

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here