Home Politique Bénin: mésentente au sein de la Résistance de la diaspora

Bénin: mésentente au sein de la Résistance de la diaspora

Bénin: mésentente au sein de la Résistance de la diaspora
Bénin: mésentente au sein de la Résistance de la diaspora

Mésentente entre la Coordination Générale de la Résistance Béninoise dans la Diaspora (CG/RBD) et le Collectif pour la Sauvegarde de la Démocratie au Bénin (CSDB). Par communiqué en date du 10 juin 2021 fait à Paris, la Coordination Générale de la Résistance Béninoise dans la Diaspora (CG/RBD) dénonce la tenue d’une Assemblée générale organisée par visioconférence le samedi 05 juin 2021, par le Bureau du Collectif pour la Sauvegarde de la Démocratie au Bénin (CSDB).

Dans un contexte de crise qui secoue la CG/RBD depuis la création d’un courant politique au sein de la diaspora : la “Coalition S’engager pour le Bénin (CEB)”, le Bureau du Collectif pour la Sauvegarde de la Démocratie au Bénin (CSDB) a organisé le 05 juin, une Assemblée générale. Selon la CG/RBD, l’AG est organisée en violation de la charte de fonctionnement de la Résistance dans la Diaspora adoptée le 21 décembre 2019. L’AG s’est tenue sans les membres légitimes et la « feuille de route adoptée au sein de la CG/RBD pour résoudre cette crise et qui incluait une AG de consensus n’a pas été respectée par les membres démissionnaires de la CG/RBD, tous membres de la Coalition S’engager pour le Bénin et qui sont aujourd’hui les auteurs de cette AG de carnaval ». A en croire la CG/RBD, « cette AG a fait de l’exclusion son mode opératoire, a empêché le débat franc sur la crise en cours au niveau de la CG/RBD, et a organisé des élections avec des candidats présélectionnés ».

Oui pour le resserrement des rangs de la diaspora autour d’objectifs précis

La Coordination Générale de la Résistance Béninoise dans la diaspora (CG/RBD) dénonce ‘’cette mascarade d’AG’’ et le coup de force qui a abouti à la prise en otage de l’association CSDB, un mouvement de masse, par le courant politique “Coalition S’engager pour le Bénin”. Elle se désolidarise des résolutions et des actes issus de l’AG et réaffirme que la « Résistance béninoise dans la diaspora est le creuset de tous les Béninoises et Béninois résidents à l’extérieur du pays et qui veulent réellement se battre aux côtés du peuple béninois contre la dictature autocratique de Patrice Talon en œuvre depuis avril 2016 et cela, sans égard à leurs chapelles politiques ».

La CG/RBD rend le groupe politique “S’engager pour le Bénin” responsable des divisions qui pourraient résulter de ses manœuvres d’embrigadement au sein de la diaspora béninoise. Tout en disant non à la caporalisation et à l’instrumentalisation de la Résistance béninoise dans la diaspora, la CG/RBD prône le resserrement des rangs de la diaspora autour d’objectifs précis pour l’efficacité de la lutte nécessaire contre la dictature au Bénin.

24HB

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here