Home Politique Bénin : Narcisse Tomety ne cache pas sa déception sur Léandre Houngbédji

Bénin : Narcisse Tomety ne cache pas sa déception sur Léandre Houngbédji

Bénin : Narcisse Tomety ne cache pas sa déception sur Léandre Houngbédji
Bénin : Narcisse Tomety ne cache pas sa déception sur Léandre Houngbédji

L’ancien directeur de l’école de la « Nouvelle Conscience » n’est pas seulement déçu de son ex-mentor politique, l’ancien premier ministre Pascal Irené Koukpaki. Le professeur l’est aussi de son ex-adjoint à ladite école, aujourd’hui directeur de la communication à la présidence de la République.

L’ex-collègue de l’école de la « Nouvelle Conscience » Léandre Houngbédji ne satisfait pas les espoirs du professeur Simon Narcisse Tomety. Cette déception résulterait du non respect de la parole donnée. En effet, selon « Kpakpato-Médias », le professeur qui s’annonce pour prendre part aux élections présidentielles 2021 a exprimé sa déception vis-à-vis de ces anciens camarades politiques dont l’actuel directeur de la communication à la présidence de la République Léandre Houngbédji. « En début de ce régime, j’ai demandé à celui qui est Directeur de la communication à la présidence de la République, vous le connaissez bien puisqu’il devrait être mon adjoint à l’école de la nouvelle conscience, qu’on mette en place un programme national d’éducation à la citoyenneté » nous informe Kpakpato-médias.

Le directeur de la communication à la présidence de la République aurait dit à son ex-patron de l’école de la « Nouvelle Conscience » que le gouvernement aurait en projet ce programme national de l’éducation à la citoyenneté. Il m’a répondu ceci a-t-il ajouté : « le gouvernement a prévu de le faire avec l’ORTB. Avril 2016 – septembre 2019, faites vous-mêmes le bilan de l’offre en éducation à la citoyenneté pour la promotion du nouveau départ et la rupture « , a-t-il déclaré. Le gouvernement de la rupture qui avait fait un protocole d’accord n’aurait pas su mettre en œuvre l’idéologie portée par ses anciens camarades de la « Nouvelle Conscience ».

« Je suis particulièrement déçu et profondément blessé car j’avais cru en ces personnes avec qui on se disait, le changement social était possible au Bénin par la méthode de militance active« , a t-il exprimé avec amertume selon Kpakpato-médias. Selon le professeur, ses anciens camarades politiques n’avaient vraiment pas à cœur l’idéologie qu’il prônait. « Chacun d’eux avait son projet caché et ses agendas ensevelis. Pauvre de Tomèty dans naïveté et son enthousiasme. Les gens n’étaient porteurs d’aucune cause commune pour le Bénin  » a-t-il conclu avec tristesse.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here