Home Politique Cherté des denrées de consommation: Jacques Migan opine sur le sujet

Cherté des denrées de consommation: Jacques Migan opine sur le sujet

Cherté des denrées de consommation: Jacques Migan opine sur le sujet
Cherté des denrées de consommation: Jacques Migan opine sur le sujet

Au Bénin, les prix des denrées alimentaires de première nécessité sont en hausse. Une situation qui a déjà fait réagir le gouvernement. Selon les explications de son porte-parole Wilfried Léandre Houngbédji l’augmentation des prix de ces produits s’explique par la baisse de pluviométrie et la vente des productions agricoles béninoises aux pays voisins par des agriculteurs à la recherche du profit.

Interrogé récemment sur le sujet par le journal l’Evènement Précis, Me Jacques Migan a repris les arguments du gouvernement, rappelant les mesures déjà prises par l’exécutif pour éviter les sorties incontrôlées des produits agricoles . Des mesures adaptées à la situation , selon lui, “même si elles sont provisoires”.

Les frais de location des navires en hausse

Le membre du parti Bloc Républicain a par ailleurs évoqué la hausse des prix de certaines denrées alimentaires importées. A l’en croire l’augmentation des prix de transport maritime peut expliquer cette situation. “Les  navires de grande capacité pouvant transporter jusqu’à 40 mille tonnes de fret  sont de moins en moins disponibles alors qu’ils  sont généralement utilisés pour le transport des produits tels que l’huile végétale dont le prix à la consommation a doublé sur nos marchés” informe t-il.

On ne trouve donc plus beaucoup de navires de ce type pour desservir les lignes maritimes ouest-africaines.  Cet état de choses a entraîné une augmentation exponentielle des frais de location desdits navires, un quadruplement du tarif habituel. De plus une hausse du prix de transport de la tonne a également été signalée pour les navires qui partent des ports situés dans les zones de production desdites denrées alimentaires vers les ports ouest africains, poursuit l’ex bâtonnier.

En somme, « on peut bien réaliser que les prix de transport maritime qui sont en hausse, expliquent assez largement aussi, l’augmentation des prix des denrées de première nécessité importées » conclut-il.

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here