Home Politique Construction de forage au Bénin: voici les nouvelles conditions

Construction de forage au Bénin: voici les nouvelles conditions

Construction de forage au Bénin: voici les nouvelles conditions
Construction de forage au Bénin: voici les nouvelles conditions

Construire un forage d’eau était l’apanage de qui a les moyens depuis un moment. Mais à travers une note de service certainement peu connue des béninois, le Ministre de l’eau et des mines Samou Séidou Adambi a fixé les conditions pour désormais se construire ou construire un forage.

En date du 7 octobre 2020, cette note de service porte fixation des étapes et des pièces à fournir pour l’obtention d’une autorisation d’installation d’ouvrages, de travaux et d’activités de prélèvement d’eau. Scinder en deux étapes, la toute première consiste à solliciter une autorisation de réalisation de forage s’il s’agit d’eau souterraine ou des ouvrages de mobilisations d’eau de surface. La seconde consiste à solliciter une autorisation de mise en exploitation des ouvrages.

Mais depuis octobre 2020 et surtout dans la ville de Parakou, les conditions semblent ne pas être connues des populations. Les forages d’eau sont construits et les populations en jouissent. Avec cette note de service, l’accès à l’eau du forage ne sera plus comme avant. Désormais, une demande de réalisation de forage doit être adressée au Ministre, une autorisation doit être délivrée par le Maire de la commune et un document descriptif de la situation géographique du site de réalisation des installations incluant : la situation géographique du site ou quartier de ville ; les coordonnées géographiques du site d’implantation du forage ; la nature des activités à mener, leur consistance, le volume d’eau à prélever doit être fourni. Les résultats des analyses physico-chimiques et bactériologies de l’eau (copies originales) ; une copie lisible de l’autorisation de réalisation de forage (s’il s’agit d’eau souterraine) ou des ouvrages de mobilisation d’eau de surface.

L’eau est une source de vie dit-on mais dorénavant, elle est régie par cette note qui selon certaines personnes dans la cité de Parakou, rendra leur besoin en eau plus compliqué. Sur la question au quartier Madina par exemple, certains pensent qu’il y a des donateurs qui, à cause de ces conditions peuvent se retirer alors que dans la saison sèche, le besoin en eau est d’une nécessité. Face aux besoins de la population et les conditions à remplir, la population se demande quelle peut être le débouché de cette note.

Beninbestnews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here