Home Politique Crise au sein du Moele-Bénin: Jacques Ayadji brise le silence

Crise au sein du Moele-Bénin: Jacques Ayadji brise le silence

Crise au sein du Moele-Bénin: Jacques Ayadji brise le silence
Crise au sein du Moele-Bénin: Jacques Ayadji brise le silence

« Notre parti est géré avec lucidité, sérénité et transparence. Les tentatives de déstabilisation ne nous affecteront pas. Ni aujourd’hui ni demain ». C’est avec ces mots fort et plein de sens que le président du parti Mouvement des Elites Engagée pour l’Emancipation du Bénin (Moele Bénin), s’est adressé à ses militantes et militants résident sur le territoire national ou de la diaspora.

Dans un message transmis à tous les instances du parti jusqu’à ses plus petits démembrements, le président Jacques Ayadji a rassuré les siens de ce que le parti Moele Bénin a grandi et que ce qui se passe aujourd’hui est dans l’ordre normal des choses. « Nous avons grandi certes, mais jamais notre croissance ne va constituer un handicap pour nous.» dira-t-il dans son message avant de préciser que cette crise est une crise de maturité et de croissance. Mais, pour le premier responsable du parti, il n’y a pas de raison de se détourner de la mission première du parti, celle de « … la défense des intérêts du peuple béninois ».

Raison pour laquelle, l’ancien syndicaliste devenu homme politique et président de l’un des plus grands partis de la mouvance, a exhorté les siens à une prise de conscience : « …chacun à son niveau, doit travailler autrement et de façon plus engagée. Pour cela, il nous faut rester mobilisés et comprendre que le militantisme politique impose une discipline sans faille ». Il est important de rappeler que la crise au sein du parti a pris corps au lendemain de la présidentielle de 2021 et surtout après la nomination de l’un des membres du bureau comme préfet du département du Mono. Une nomination qui a susciter de vives polémiques internes et qui a amené le bureau politique à suspendre deux personnes et pas des moindre dudit bureau.

Pour dire que le président Jacques Ayadji s’est donc résolu à corriger les habitudes, à assainir le milieu politique en commençant par le parti dont il est depuis sa création le premier responsable. Il faut reconnaitre que la rigueur qu’il imprime dans la gestion des ressources, surtout financières du parti lui attire inévitablement des inimitiés. Dans ce sens, il a axé sa gestion et son action sur la transparence et le triomphe de la vertu; il déploie également des efforts aux fins de lutter contre les pratiques malsaines de la politique d’autrefois.

Levenementprecis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here