Home Politique «Jamais Les Démocrates n’ont voulu du parrainage… Ils mentent au peuple», Irénée...

«Jamais Les Démocrates n’ont voulu du parrainage… Ils mentent au peuple», Irénée Agossa

«Jamais Les Démocrates n’ont voulu du parrainage... Ils mentent au peuple», Irénée Agossa
«Jamais Les Démocrates n’ont voulu du parrainage... Ils mentent au peuple», Irénée Agossa

Irénée Agossa était hier dimanche 18 juillet l’invité de l’émission “Grand Angle” de la web-radio Crystal News. L’opposant politique connu pour sa verve n’a pas du tout ménagé ses amis d’hier en l’occurrence les dirigeants du parti Les Démocrates. Il a tiré à boulets rouges sur eux et leur président Eric Houndété.

C’est une question sur la participation du mouvement Restaurer la Confiance (RLC) à la présidentielle du 11 avril qui a donné lieu à ce discours offensif contre le parti les Démocrates. En effet, Irénée Agossa soutient que ses amis d’hier sont passés de village en village, de média en média pour discréditer le RLC et faire croire qu’ils sont les “fabrications de Patrice Talon”. Ce qui n’est évidemment pas vrai selon ses dires.

” Ils mentent au peuple 

Nous ne sommes pas une opposition de Patrice Talon. On a obtenu notre parrainage en allant discuter avec les députés et les maires. «Je me suis rendu humble, j’ai discuté » indique le président du nouveau parti Restaurer la Confiance. A l’en croire, c’est plutôt Les Démocrates qui ne voulaient pas des parrainages. « Jamais Les Démocrates n’ont voulu du parrainage. Ils n’ont jamais chercher de parrainages. Ils mentent au peuple » attaque Irénée Agossa.

D’après lui, il y avait deux courants au sein du parti. Le premier voulait aller aux élections en allant chercher les parrainages et puis ensuite, en cas de victoire, changer les lois incriminées. Le second courant voulait que les lois soient changées d’abord avant d’aller à la compétition et demandait le départ de Patrice Talon du pouvoir le 05 avril. En somme, il n’y a pas eu d’entente selon lui. L’ancien Dg de La Sonacop va ensuite s’en prendre à Eric Houndété qui selon lui n’a pas l’étoffe pour « conduire une opposition face à Talon…La preuve, il n’a pas été candidat, président d’un parti».

« Notre erreur c’était de fonder la stratégie sur Les Démocrates »

Il révèle que dès la création du parti, il a dit au président Boni Yayi “C’est moi ou c’est vous président Boni Yayi  si vous voulez qu’on gagne”. Une ambition politique dont il ne s’excuse pas. Quand on lui rappelle que malgré son départ du parti Les Démocrates, il a quand même échoué face à Patrice Talon il trouve une excuse qui a toujours rapport à son ancienne formation politique: « Notre erreur c’était de fonder la stratégie sur Les Démocrates ».

LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here